Projet : « PRACTICIES – Partnership Against Violent Radicalisation in Cities » (partenariat contre la radicalisation violente dans les villes)

Aussi en... (English)

Logo PRACTICIESSujet particulièrement sensible, la lutte contre toutes les formes d’extrémisme et de radicalisation nécessite la participation de tous les citoyens et de tous les professionnels en Europe, y compris ceux intervenant dans le champ de la connaissance.

C’est sur cette base et en réponse à un appel d’offres européen consécutif aux attentats de janvier 2015, soutenu par le gouvernement français, que s’est construit le réseau PRACTICIES (Partenariat contre la radicalisation violente dans les villes). Il mobilise plus de 25 partenaires, issus de plusieurs pays européens (Italie, Autriche, Espagne, Belgique, Grèce, Portugal) mais également de Tunisie, tous experts en sciences humaines, sciences politiques, sciences de l’information et informatique.

Les objectifs de ce réseau sont de mieux comprendre les facteurs de risque et les mécanismes de radicalisation violente et les caractériser des origines au passage à l’acte afin de construire des outils concrets de prévention face aux discours de haine et aux processus de recrutement.

PRACTICIES travaille notamment à une meilleure compréhension des processus de communication qui favorisent ou limitent la propagation du discours de haine chez les jeunes, que ce soit dans les espaces publics, communautaires, familiaux et virtuels (réseaux sociaux etc.).

Il a aussi pour ambition d’identifier les bonnes pratiques d’intervention ou de prévention qui s’attaquent à la radicalisation violente au niveau européen, national et local. Et donc de développer au final des actions efficaces et des outils innovants dans la lutte contre la radicalisation.

Il travaille enfin en lien étroit avec des représentants de la société civile engagés dans la prévention, à l’instar d’associations de mères d’enfants morts en Syrie (en Belgique notamment), de villes ou de réseaux de villes (Nice, Toulouse), mais également des structures de police ou antiterroristes (polices espagnole, tunisienne ou grecque).

Objectifs

Le projet PRACTICIES cherche à comprendre la radicalisation pour mieux l’anticiper et intervenir le plus en amont possible de ce processus néfaste. Notre recherche et l’évaluation des pratiques des professionnels oeuvrant dans ce domaine contribueront à réduire les risques de radicalisation violente et à améliorer la sécurité urbaine dans les villes partenaires du projet. Dans ce sens, PRACTICIES cherche à contribuer à répondre à l’un des grands défis des villes européennes, à savoir favoriser la participer des citoyens et notamment les plus vulnérables afin de devenir des villes inclusives pour une population diverse.    

Activités

La prévention de et la lutte contre la radicalisation ont une dimension urbaine évidente. PRACTICIES – en mobilisant les villes partenaires du projet et en rassemblant d’autres villes –renforcera les pratiques professionnelles dans les villes et le sentiment de sécurité en ralliant les citoyens autour d’une approche partagée et démocratique de la sécurité.

Le projet mobilise des réseaux de villes européennes et des experts des domaines des sciences humaines, politiques et de l’information dans le but de mieux comprendre les « racines humaines de la radicalisation ». Il permettra de caractériser ces processus et leurs origines et de construire des outils concrets et des pratiques de prévention. Il évaluera les facteurs de risque et de protection ainsi que les discours et les modes de propagation des idées et actions radicales parmi les jeunes des villes européennes. De plus, il évaluera les pratiques, programmes et politiques actuels destinés à lutter contre la radicalisation, réduire les tensions entre communautés et renforcer la cohésion sociale, identifiera les bonnes pratiques d’intervention et évaluera s’il est possible de les utiliser dans les villes européennes.

Sur une période de trois années, les activités seront conduites dans le cadre des neuf lots de travail (work packages) suivants :

  • WP1 Normes éthiques
  • WP2 Inventaire des facteurs d’insécurité et de radicalisation
  • WP3 Étiologie des processus de radicalisation et des niveaux de radicalisation représentant un point de basculement
  • WP4 Prévention précoce et éducation à la citoyenneté inclusive
  • WP5 Politiques de lutte contre la radicalisation – Dépasser les problèmes de mise en oeuvre
  • WP6 Lutte contre l’échec et les contre-discours
  • WP7 Lutter avec des outils efficace contre la radicalisation en ligne
  • WP8 Groupe de travail des villes et dissémination
  • WP9 Management du consortium PRACTICIES

Partenariat

Coordonné par l’Université de Toulouse II – Jean Jaurès (FR), le consortium PRACTICIES rassemble 22 partenaires : ministère espagnol de l’Intérieur CITCO (ES), Fachhochschule Salzburg GmbH (AT), Université de Calabre (IT), Université Charles de Gaulle Lille 3 (FR), TNS Opinion Kantar (BE), Media Actie Kuregem Stad (BE), Stadtgemeinde Salzburg (AT), Université Rey Juan Carlos (ES), ministère portugais de la Justice (PT), Qualify Just – IT Solutions and Consulting LDA (PT), Université Grenoble Alpes (FR), CPDSI (FR), Centre de Recherche de l’Université du Pirée (GR), Kentro Meleton Asfaleias (GR), Office national d’Études et de Recherches aérospatiales (FR), mairie de Madrid (ES), mairie d’Amadora (PT), Métropole Nice Côte D’Azur (FR), Association Forum des Sciences sociales appliquées (TN), mairie de Toulouse (FR), Commission nationale de Lutte Contre le Terrorisme (TN), et Forum européen pour la sécurité urbaine (FR).

De plus, huit villes européennes et organisations de la société civile sont associées au projet comme utilisatrices finales : Land de Berlin – Bureau de la Commission d’État contre la Violence (DE), Département du Sénat pour l’Éducation, la Jeunesse et les Sciences de Berlin (DE), Commune de Schaerbeeck (BE), Commune de Liège (BE), Région de Calabre (IT), Leitung Beratungsstelle Extremismus (AT), NGO Syriens ne Bouge Agissons (FR), S.A.V.E. Belgium (BE).

Durée

Juin 2017 à mai 2020

Financement

PRACTICIES est financé par le programme Horizon 2020 de la Commission européenne pour la recherche et l’innovation.

Contacts

Coordinateur du projet

Pour l’Efus

Événements

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*