Prix européen pour l’intégration sociale par le sport : et les gagnants sont…

Also in... (English)

Les cinq lauréats du Prix européen pour l’intégration sociale par le sport de l’Efus ont été annoncés dimanche 3 juillet à Saint-Denis dans le cadre des Débats de l’Euro 2016 organisés par l’Agence pour l’Education par le Sport (APELS).

Cinq projets ont été récompensés parmi plus de 200 candidatures venues de 22 pays et évaluées par un jury européen, suite à l’appel lancé par l’Efus en juillet 2015. Comme l’a rappelé Elizabeth Johnston, déléguée générale de l’Efus, lors de la cérémonie “Ce prix a pour but de faire émerger des initiatives qui, par le biais du sport, contribuent à l’intégration sociale par l’enseignement de valeurs telles que le respect et la tolérance.”

La cérémonie a été ouverte par Florence Haye, première adjointe au maire de Saint-Denis en charge de la Jeunesse, qui a remercié l’Efus d’être un partenaire inspirant pour les villes et a rappelé les nombreux travaux menés par la ville et l’association en matière de cohésion sociale et de prévention.

Marco de Marchi, ancien footballeur professionnel italien, était le parrain de cette cérémonie qui a rassemblé près d’une centaine de personnes : membres du jury, lauréats et participants aux prix, associations locales et habitants de Saint-Denis.

Grâce au soutien de la Commission européenne, chaque gagnant a reçu un prix de 8000€ destiné à l’organisation d’une activité locale devant lui permettre de promouvoir et de développer son projet.

Les cinq projets lauréats ainsi que ceux ayant particulièrement retenu l’attention du jury sont rassemblés au sein d’une publication à destination des décideurs politiques de toute l’Europe sur le rôle du sport en tant qu’outil pour renforcer la cohésion sociale. 

Lauréats
>>>>>>>>>>>>>>>>

Catégorie “Prévention et lutte contre le racisme” : Mondiali Antirazzisti (Italie)

Ce festival annuel a pour objectif de rassembler des groupes de personnes venant d’environnements différents autour d’activités sportives pour créer une culture européenne de tolérance et d’intégration et promouvoir le dialogue interculturel.  

Catégorie “Promotion de l’égalité des genres” : PLAY International (France)

Ce projet a pour objectif de travailler sur les représentations de genre et les relations hommes-femmes avec les enfants, pour couper à la racine les stéréotypes et les préjugés avant qu’ils ne deviennent permanents et ainsi permettre aux filles et aux femmes de bénéficier du sport tout autant que les garçons.

Catégorie “Intégration des populations marginalisées” : Come Together Cup (Allemagne)

La Come-Together-Cup (CTC, coupe-tous-ensemble) est un tournoi de football à but non lucratif qui a pour objectif de lutter contre les barrières socio-culturelles ou préjugés de genre, de nationalité, etc. dans l’accès au sport, en réunissant diverses composantes de la société afin de surmonter les préjugés et stéréotypes mutuels.

Catégorie “Insertion des populations à risque” : Icehearts of Finland (Finlande)

Icehearts est un programme qui s’étend sur 12 ans destiné à prévenir l’exclusion sociale, développer les aptitudes sociales et créer un environnement sécurisant à long terme pour des enfants considérés comme vulnérables grâce à l’accompagnement d’un adulte de confiance, le coach Icehearts, tout au long de son enfance et de son adolescence.

Catégorie “Education à la citoyenneté active et au fair play” : RollerFootBall (France)

Le projet RollerFootBall est un outil éducatif transversal et ludique dont l’objectif est de favoriser la notion de respect dans les échanges sportifs et dans les relations créées par le sport, en mettant l’accent sur le plaisir de jouer ensemble dans un environnement pacifique et inclusif.

Membres du jury :

  • Carla Napolano, Forum européen pour la sécurité urbaine
  • Gian Guido Nobili, Forum italien pour la sécurité urbaine (Italie)
  • Anita Vlasveld, Centre de connaissances pour le sport (Pays-Bas)
  • Salomon Aktan, Fan Coaching (Belgique)
  • Maria Isaura Almeida, Institut supérieur de sciences policières et de sécurité interne (Portugal)
  • Fernando Gimeno Marco, Université de Saragosse

La cérémonie s’est déroulée dans le cadre des Débats de l’Euro 2016, organisés par l’Agence française pour l’éducation par le sport (APELS), à l’initiative de la ville de Saint-Denis (France). La remise de prix était suivie d’un débat sur le thème « Sport et culture : une mariage impossible ? » réunissant artistes et sportifs. Lors de celui-ci, les participants ont mis en avant la complémentarité entre ces deux domaines dans le cadre de politiques d’éducation et de prévention. Ils ont de plus souligné que le sport peut favoriser l’accès à la culture et est en soit une forme de culture.

Print