Conférence finale du projet SRAP pour la prévention de l’abus de drogues chez les jeunes des communautés Rom

Also in... (English)

Srap logo

Sofia, Bulgarie, 7 juin 2013 – La conférence finale du projet Srap sur la prévention de la consommation et de l’abus de drogues légales et illégales chez les jeunes des communautés Rom et Sinti a eu lieu le 6 juin 2013 à Sofia, en Bulgarie.

Ce projet, co-financé par la Commission européenne et mené par la ville de Bologne, dans lequel Efus était partenaire, visait en premier lieu à permettre de mieux comprendre comment les drogues sont perçues et utilisées dans la communauté Rom, en particulier chez les jeunes, et quelles sont les  causes de la consommation et des abus. A partir d’une telle évaluation, le but était d’adapter si nécessaire les politiques de prévention aux situations et besoins spécifiques des Roms.

DSC01526 [1600x1200]Lors de la conférence finale, les partenaires du projet ont affirmé que les problèmes d’addiction ne touchent pas plus les Roms que le reste de la population, mais qu’ils ont un plus grand impact sur ces communautés en raison de l’exclusion sociale dont elles font l’objet et de la grande pauvreté dans laquelle elles vivent.

L’étude des comportements liés à la consommation menée par les partenaires du projet a souligné le besoin de mettre en place des stratégies d’approche spécifiques afin de faciliter le travail des services de santé et sociaux auprès de ces populations. La méthodologie employée dans le cadre du projet s’est appuyée sur deux activités : « Les entrevues motivationnelles » (motivational interviewing) et « l’éducation aux aptitudes de la vie quotidienne » (life skills education), adaptées au contexte du projet Srap. 

A partir de cela, les partenaires du projet Srap ont développé une méthodologie et des outils de formation à destination des travailleurs sociaux et médicaux qui interviennent auprès des populations Rom. Cette méthode fournit aux opérateurs de terrain des informations leur permettant de comprendre les spécificités de ces communautés et notamment leurs perception de la santé et des drogues en vue d’améliorer leurs compétences pour travailler auprès de ces populations.

Cette méthodologie issue du projet Srap sera publiée dans un manuel intitulé Health, Prevention of Addictions and Roma Youth in Europe, disponible en français à partir de septembre 2013. Le projet donnera aussi lieu à une publication finale qui présentera les recommandations formulées par les partenaires.

Le projet SRAP prendra fin en juillet 2013. Afin de mettre à profit la dynamique créée par ce projet et de renforcer le travail de prévention auprès des communautés rom, les partenaires ont mis en place un réseau d’échange.

Pour plus d’information : http://srap-project.eu/the-srap-european-network/