Le projet PREPARE

Objectifs

L’objectif général de PREPARE était de contribuer à prévenir la radicalisation par des programmes de désengagement et de réhabilitation à la sortie de prison et pendant la probation en encourageant les autorités locales à établir ou renforcer leurs partenariats locaux et pluridisciplinaires, lesquels doivent associer tous les acteurs pertinents.

Les objectifs spécifiques du projet étaient de :

  • cartographier l’état actuel des programmes multi-institutionnels locaux de dĂ©sengagement et de rĂ©habilitation Ă  la sortie de prison et pendant la probation ;
  • identifier les besoins en la matière afin d’élaborer des recommandations ciblĂ©es pour dĂ©velopper des initiatives multi-institutionnelles dans le cadre de la dĂ©tention et de la probation ;
  • renforcer les capacitĂ©s des autoritĂ©s locales en matière de prĂ©vention multi-institutionnelle tertiaire au moment de la libĂ©ration de prison et en probation ;
  • rassembler les autoritĂ©s locales europĂ©ennes qui souhaitent agir sur la radicalisation dans le cadre de la dĂ©tention et de la probation.

Activités

Le projet s’est déroulé en trois grandes étapes :

1. Panorama de la situation actuelle
Lors de cette phase d’étude, l’Efus et les organisations partenaires ont cherché à identifier les actions déjà entreprises par les autorités locales en matière de prévention de la radicalisation au moment de la libération de prison et en probation, et les principaux défis auxquels elles sont confrontées.

2. RĂ©unions de projet
Quatre réunions de projet ont eu lieu pendant la durée du projet, qui comprenaient des échanges entre les partenaires, des interventions d’experts externes et des visites de terrain. Ceci a permis aux partenaires, aux villes et aux experts d’échanger et de tirer des enseignements d’expériences concrètes de prévention de la radicalisation.

3. Assistance technique et activités locales
Parallèlement aux réunions de projet, les autorités locales ont mobilisé les experts pour les aider à développer des activités de prévention de la radicalisation. Comme le reste des activités, cette troisième phase était adaptée au contexte spécifique de chaque autorité locale afin de répondre aux besoins spécifiques de chacune. L’Efus a joué le rôle d’intermédiaire entre les organisations partenaires / experts extérieurs et les autorités locales.


Livrables

  • 9 fiches de pratique dĂ©crivant les activitĂ©s locales Ă©laborĂ©es et mises en place par les autoritĂ©s locales partenaires.
  • 7 articles « Ă©tat de l’art » dĂ©crivant comment les pays europĂ©ens prĂ©viennent la radicalisation Ă  la sortie de prison et en probation.
  • 1 manuel qui comprend : les rĂ©sultats de l’étude sur les pratiques europĂ©ennes, un rĂ©sumĂ© des activitĂ©s locales mises en oeuvre par les villes partenaires du projet dans le cadre de celui-ci, et des recommandations politiques et mĂ©thodologiques pour les autoritĂ©s locales et rĂ©gionales europĂ©ennes, les États membres de l’UE et les institutions europĂ©ennes.

Partenaires

PREPARE a réuni deux types de partenaires : des autorités locales et des organisations expertes.

  • AutoritĂ©s locales et rĂ©gionales : Ville de Málaga et gouvernement de Catalogne (Espagne), Ville de Rotterdam et Ville de La Haye (Pays-Bas), Ville de Clichy-sous-Bois (France) et Ville de Vilvorde (Belgique).
  • Organisations: Violence Prevention Network et Denkzeit (Allemagne), Fryshuset (Suède), Forum EuropĂ©en pour la Justice Restaurative (Belgique) et Fondation Agir Contre l’Exclusion (France).

La Confédération Européenne de la Probation, la Ville d’Avignon et le Service pénitentiaire et de probation de Suède étaient associés au projet.


Durée

1er octobre 2017 – 31 décembre 2019


Retour au menu