L’Efus partenaire du projet « SURVEILLE » de recherche sur l’éthique et l’efficacité des technologies de surveillance

Also in... (English)

CCTV

Crédit : charbel.akhras – flickr

Le Forum européen est partenaire, depuis février 2012, du   projet de recherche européen “SURVEILLE”, dont le sigle en anglais signifie “SURVeillance : questions éthiques, limitations légales et efficacité”. Ce projet a pour but d’évaluer l’impact de divers systèmes de surveillance mais aussi de faire le lien entre utilisateurs finaux et développeurs/fabricants afin de faire correspondre l’offre et les besoins.

Co-financé par la Commission européenne dans le cadre de son septième programme-cadre, SURVEILLE rassemble l’Institut universitaire européen de Florence (Italie), l’Université de Birmingham (Royaume-Uni), l’Institut Raoul Wallenberg des Droits de l’Homme et de Droit humanitaire de Stockholm (Suède), le Centre pour la sécurité et la société de l’Université Albert-Ludwig de Fribourg (Allemagne), la Société Fraunhofer pour le développement des sciences appliquées de Karlsruhe (Allemagne), l’Institut d’études européennes de l’Université libre de Bruxelles (Belgique), le Merseyside Police Service (Royaume-Uni) et le Forum européen.

Ce projet multidisciplinaire combine le droit, l’éthique, la sociologie et l’analyse technique. Cette interdisciplinarité et un haut degré de collaboration sont des éléments clés de la méthodologie de travail adoptée par les partenaires.La recherche sur les aspects sociétaux et éthiques se concentre sur les effets indésirables des systèmes de surveillance et la perception de ces technologies par le grand public et certains groupes cibles.

SURVEILLE analyse également les limitations légales à l’utilisation des technologies de surveillance et les contraintes éthiques. Le projet prend en compte le potentiel des systèmes qui intègrent la protection de la vie privée dans leur conception même (privacy by design), ainsi que les technologies qui renforcent la vie privée appliquées aux systèmes de surveillance. Le projet fait aussi le lien avec les développeurs et les fabricants grâce à un service de conseil systématique.

Le projet SURVEILLE est en relation avec les autorités de police et les autorités locales pour recueillir leurs réactions sur les résultats des travaux, tout au long du projet. En effet, l’une des tâches principales de l’Efus -hormis de partager les connaissances accumulées au fil des années- est d’impliquer les utilisateurs finaux. Ainsi, l’Efus associe au projet les décideurs politiques, acteurs et experts locaux afin de créer un lien entre le consortium de recherche et la communauté des acteurs de la sécurité urbaine.

Ce projet s’inscrit dans la continuité des travaux menés par l’Efus sur les technologies de sécurité, notamment la Charte pour une utilisation démocratique de la vidéosurveillance publiée en 2010.

Le projet a notamment contribué à alimenter les recommandations sur le thème « Technologies au service de la prévention » du Manifeste d’Aubervilliers et Saint-Denis, la plateforme politique sur la sécurité urbaine élaborée par l’Efus. Il rassemble les valeurs et principes qui fondent l’action de l’association et de ses membres.

2012-02-15

1329304427

2665