Programme EUROsociAL de coopération avec l’Amérique latine : les experts de l’Efus racontent leur expérience

Also in... (English)

Le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) est partenaire du programme EUROsociAL II de coopération technique entre l’Union européenne et l’Amérique latine. Il participe  à l’axe “sécurité citoyenne” en tant que partenaire opérationnel, aux côtés de  l’Observatoire international de la justice juvénile (OIJJ) et de France Expertise International (FEI). Dans le cadre de ce projet, experts européens et latino-américains travaillent conjointement pour promouvoir les politiques de participation citoyenne et la reconnaissance du rôle des villes et des acteurs locaux dans les stratégies de sécurité. En 2013, plus de 30 missions d’assistance technique ont été menés dans les six pays d’Amérique latine partenaires du programme : Uruguay, Colombie, Equateur, Mexique, Salvador, Panama.

Parmi les experts du projet, huit font partie de l’Efus : Vasco Franco (Portugal), Francesc Guillèn (Espagne), Josep Lahosa (Espagne), Claudia Laub (Argentine), Paulo Machado (Portugal), Gian Guido Nobili (Italie),  Laura Carrera (Mexique) et Lorena Cohan (Argentine). Lors de courtes interviews, ils expliquent ce qu’ils retiennent de cette coopération entre l’Amérique latine et  l’Europe et de l’intérêt qu’elle représente pour les deux continents.

Laura Carrera – Mexico

Laura Carrera explique que la prévention sociale de la violence et de la délinquance, thème sur lequel elle est experte, est un champ relativement nouveau. Il apparaît aujourd’hui nécessaire de repenser la prévention sociale et de définir ce qu’elle apporte de nouveau à la prévention. Il est important de partager les expériences concrètes des institutions latino-américaines impliquées dans des projets et des interventions de prévention. Les problèmes de sécurité ne sont pas les mêmes en Europe et en Amérique latine mais la violence et la délinquance touche les jeunes et les familles dans les deux régions. La collaboration latino-américaine à travers le programme EuroSocial ouvre à tous les experts participants de nouvelles perspectives de travail.

 

Josep Lahosa – Spain

Grâce aux groupes de travail formés par les experts européens et latino-américains, l’expérience et les connaissances acquises au cours des 30 dernières années dans le cadre de l’Efus ont pu être diffusées. Comme l’explique Josep Lahosa, délégué du Forum Espagnol pour la Prévention et la Sécurité Urbaine, les participants européens ont pu partager leur expérience et leurs bonnes pratiques et évoquer les cas dans lesquels leurs objectifs n’ont pas été atteints. Le bénéfice de ces réunions de travail est mutuel et et ce travail offre de nouvelles perspectives. L’Amérique latine est un continent qui historiquement a été marqué par des problèmes liés à la cohésion et la fracture sociale. Tout en prenant en compte les différences des réalités européennes et latino-américaines, les participants ont pu partager des pratiques de prévention proactive de la délinquance urbaine. L’expert souligne l’importance d’implanter des politiques publiques de participation citoyenne, en insistant sur le fait que les citoyens doivent aussi prendre leurs responsabilités et se réapproprier les zones urbaines dans lesquelles ils vivent.

Claudia Laub – Argentina

Pour Claudia Laub, le programme EuroSocial est très intéressant parce qu’il permet d’établir un dialogue entre les continents latino-américain et européen et d’apprendre les uns des autres. Pour cette experte argentine, les récentes crises en Europe ont révélé des similitudes entre les deux continents et il est important de partager les informations et des savoirs-faire afin de trouver ensemble des idées et concepts innovants pour résoudre les problèmes sécuritaires. Le programme EuroSocial, en mobilisant différents pays et différents types d’acteurs, encourage une collaboration plus étroite.

Vasco Franco – Portugal

L’expert Vasco Franco, consultant international en sécurité et prévention de la violence urbaine, explique dans cette vidéo que la collaboration du Forum européen avec certains pays d’Amérique latine, dans le cadre du programme EuroSocial, est une source d’enrichissement mutuel et que les experts souhaitaient depuis longtemps participer à un projet de ce type. Grâce à des formations dispensées à l’Université Udelas, ainsi qu’à des réunions avec institutions publiques spécialisées en prévention de la violence, le Forum européen a pu faire bénéficier ses partenaires en Amérique latine de concepts et méthodes qu’il utilise depuis longtemps. Le programme permet ainsi de diffuser des idées sur lesquelles les experts européens travaillent depuis de nombreuses années et leur a permis en retour d’apprendre auprès de leurs partenaires latino-américains et de se familiariser avec la réalité de pays tels que le Salvador, le Panama, le Costa Rica, ou encore le Mexique et l’Argentine, afin de trouver ensemble des solutions innovantes à la violence et la délinquance.


Paulo Machado – Portugal

Pour Paulo Machado, la participation de l’Efus dans des projets de coopération avec l’Amérique latine s’inscrit dans une tradition culturelle forte en Europe, et plus particulièrement au Portugal, de communication avec le reste du monde. Cette collaboration est très bénéfique parce qu’elle permet de rencontrer de nouveaux acteurs et de faire face concrètement à des nouvelles réalités, notamment concernant les mouvements urbains latino-américains, la participation citoyenne et la sécurité des biens et des personnes, dans la rue ou à domicile. D’un point de vue personnel, l’expert souligne que cette expérience a été inoubliable et extrêmement enrichissante et qu’elle lui a permis d’appréhender les problématiques sécuritaires latino-européennes avec une profondeur que n’aurait pas permis une simple approche théorique.

 

Gian Guido Nobili – Italy

Expert européen pour le projet EuroSOCIAL, Gian Guido Nobili souligne que cette collaboration entre l’Amérique latine et l’Europe a permis de travailler avec des territoires aux grandes perspectives de développement et dotés d’infrastructures de premier ordre. L’Europe a autant à apprendre de cette coopération que l’Amérique latine, qui dispose d’importantes ressources qui peuvent parfois faire défaut au Vieux Continent en cette période de crise.
Ces pays disposent aussi d’importantes compétences théoriques, qui peuvent être mises à disposition et partagées. Dans le cadre de cet effort conjoint entre l’Europe et l’Amérique latine, les experts ont cherché à encourager la planification et la systématisation d’initiatives très riches et déjà en place, mais souvent éparpillées sur le territoire.
Une fois que la planification des actions sera devenue plus systématique, l’expert pense que dans un futur proche les idées et les apports de la collaboration auront des conséquences importantes pour l’Europe qui, à partir de cette impulsion donnée par l’Amérique latine, pourra trouver de nouvelles énergies pour les politiques de sécurité urbaine.

 

2014-09-05

1409920046

7596