L’Efus présente à San Salvador les guides opérationnels pour la mise en oeuvre de politiques intégrales de prévention en Amérique latine

Also in... (English)

San Salvador, Salvador, 26 et 27 novembre 2015 – L’Efus et l’Observatoire international de la justice juvénile (OIJJ), partenaires opérationnels du programme EUROsociAL, sous la coordination d’Expertise France, ont organisé réunion des techniciens chargés des politiques de sécurité citoyenne et de prévention de la violence en Amérique latine, les 26 et 27 novembre à San Salvador (Salvador).

L’objectif de la réunion était de présenter les guides de mise en oeuvre opérationnelle du Modèle régional de politique intégrale de la prévention de la violence et de la délinquance.

Il s’agissait de la dernière réunion du volet sécurité citoyenne du programme EUROsociAL de coopération entre l’UE et l’Amérique latine. Elle s’est déroulée à San Salvador car c’est là que les activités de ce programme avaient démarré, en 2011. Si la réunion marquait la conclusion des activités régionales du programme, elle a ouvert la voie pour que les pays de la région mettent en oeuvre concrètement le Modèle régional, en s’appuyant sur les guides opérationnels.

Le Modèle régional de politique intégrale pour la prévention de la violence et de la délinquance a été conçu comme un complément aux politiques publiques nationales et/ou locales en matière de prévention fondées sur des données probantes et mises en oeuvre de façon intégrée grâce à un partenariat multi-agences.

Ce modèle a été élaboré par les partenaires opérationnels du programme EUROsociAL, dont l’Efus, et a déjà donné des résultats tangibles en matière de politiques publiques et de législation fondées sur la prévention et la coordination inter-institutionnelle et interdisciplinaire pour faire face aux problèmes d’insécurité.

Les guides comprennent une série d’outils destinés aux responsables des politiques de prévention, pour les aider à concevoir celles-ci, les mettre en oeuvre et les évaluer, ainsi que des exemples de pratiques régionales et européennes. Ils ont été élaborés sur la base de questionnaires thématiques remplis par les pays participant au programme.

IMG_2626La réunion a été ouverte par le vice-ministre de la Justice et de la Sécurité publique du Salvador, Javier Martínez. « Le Salvador fait le choix de la prévention comme axe fondamental de sa politique de sécurité citoyenne et c’est pourquoi le Modèle et ces guides sont très importants pour renforcer nos instruments nationaux, » a-t-il déclaré. Participaient également à cette session d’ouverture l’ambassadeur de l’Union européenne, Jaume Segura, et la représentante du Système d’Intégration Centro-américaine (SICA), Giovanna Rizzi.

Des représentants des divers pays d’Amérique latine ont participé à la session de présentation des guides : Colombie, Costa Rica, Equateur, Salvador, Guatemala, Honduras, Mexique et Panama. M. Martínez a signé au nom de son pays la Déclaration de Carthagène des Indes pour la Prévention de la Violence et exprimé sa « gratitude pour cette initiative et le fait que le Salvador y ait participé ».

Depuis le début du programme en 2011, quatre rencontres ministérielles régionales avaient été organisées à Carthagène des Indes, en Colombie (2015), Antigua de Guatemala (2014), Panama City (2013) et San Salvador (2011), rassemblant des ministres, vice-ministres, directeurs et représentants de haut niveau de diverses institutions internationales et de l’Union européenne.