Conférence : les jeunes et la consommation d’alcool à Leer, Allemagne

Also in... (English)

Ville de 32 000 habitants respirant l’air marin et frais de la mer du Nord, Leer (Allemagne) est une ville qui semble tranquille. Elle est la porte ouverte sur la région très touristique de l’Ostfrisia et accueille chaque année des milliers de touristes à destination des îles. Ceux-ci s’arrêtent visiter le magnifique centre ville et y dégustent le thé local, véritable tradition qui donne lieu à un cérémonial très codifié.

Mais le thé n’est pas la seule boisson consommée à Leer et les autorités ont décidé de s’intéresser de très près aux consommations d’alcool, notamment des jeunes. Un groupe de travail « Alcool et Violence » a ainsi été créé au sein du conseil de prévention afin de parler ouvertement du problème. Un quart des faits de violence constatés sont commis sous l’emprise de l’alcool. L’approche consiste à « verrouiller » autant que possible l’accès pour les jeunes et les enfants à l’alcool, le vin et la bière et dans le même temps promouvoir une consommation responsable pour les parents qui doivent se comporter de façon « exemplaire ».

Aidée par Efus, dont elle est membre depuis mars 2010, la ville de Leer a organisé le 7 avril dernier une soirée débat sur « les jeunes et la consommation d’alcool ». Deux objectifs étaient poursuivis lors de cette conférence qui a duré trois heures : d’une part montrer que la ville est loin d’être isolée sur ces problématiques (beaucoup d’autres, si ce n’est l’ensemble des villes européennes sont confrontées à la consommation excessive d’alcool chez les jeunes) et d’autre part, faire toute la lumière sur les enjeux scientifiques autour de cette question.

Herr W.Kelner Leer Burgermeister, 7 April 2011

Dans la  salle des fêtes richement décorée de l’ancien Hôtel de Ville, le maire de Leer, Wolfgang Kellner, a présenté les intervenants au public, environ 90 personnes venues de toute la région et représentant les secteurs médical, social et pénal. Afin de faire le lien entre la ville et l’Efus, Dr Claudia Heinzelmann, coordonnatrice du DEFUS, a tout d’abord présenté le Forum européen et le Forum allemand pour la Sécurité urbaine, leurs activités respectives et la mission d’échange intercités au niveau européen. Mark Burton-Page, chargé de mission à l’Efus, a rappelé quelques éléments de définition du phénomène d’alcoolisation massive des jeunes sur l’espace public et présenté le projet européen « Safer Drinking Scenes ». Ensuite, Bjorn Dirkse, conseiller du maire de Rotterdam (Pays Bas) sur les questions de stratégies face aux drogues et à l’alcool, est revenu sur les différentes actions mise en place par sa ville afin de lutter contre l’abus d’alcool sans pour autant nuire à la qualité de la vie nocturne qui représente un élément important de l’attrait touristique de Rotterdam. Pour terminer, le psychologue-addictologue Dr Wolfgang Settertobulte a présenté d’un point de vue scientifique les déterminants et conséquences de l’alcoolisation des jeunes.

Ainsi, la problématique commune au niveau national et européen a été illustrée par l’expérience de Rotterdam, elle même complétée et enrichie par le discours scientifique. Le public s’est montré vivement intéressé par les différentes présentations et a posé de nombreuses questions aux intervenants.

L’Efus salue l’initiative prise par la ville de Leer qui, nous l’espérons, aura permis d’enrichir les connaissances, peut être d’entrevoir de nouvelles dimensions d’un problème complexe et de susciter des débats positifs au niveau local afin de mieux répondre aux problématiques du territoire. L’enjeu est de garantir aux citoyens le droit à la tranquillité à toute heure du jour et de la nuit, mais également d’encourager une utilisation responsable du droit à faire la fête.