Renforcer les relations entre la police et la population – Projet IMPPULSE

Also in... (English)

Police-IMG_4105De bonnes relations entre policiers et citoyens sont une condition déterminante pour permettre à la police de travailler efficacement et sereinement, et à la population de se sentir en sécurité.

Cependant, ces rapports s’avèrent parfois conflictuels dans certains pays ou villes d’Europe, alors que l’image de la police, en tant qu’institution, est relativement bonne dans la plupart des pays. Veiller à la bonne qualité de ces relations est primordial dans la mesure où la police est un acteur clé dans la chaîne de prévention de la délinquance, comme l’ont rappelé les membres de l’Efus dans le Manifeste d’Aubervilliers et Saint-Denis (2012).

Parce qu’elles jouent un rôle central dans la vie locale, les villes peuvent participer au rapprochement entre la police et les citoyens, en agissant comme intermédiaires. Ainsi, l’Efus a mené de 2013 à 2015, avec le soutien de la Commission européenne, le projet IMPPULSE (IMproving Police-Population Understanding for Local SEcurity), qui a rassemblé huit villes de son réseau.

En tenant compte des différences organisationnelles, culturelles et doctrinales propres aux forces de sécurité de chaque pays, ces villes européennes ont travaillé ensemble pour identifier les facteurs d’éloignement entre la police et la population, mais surtout définir par quels moyens les autorités locales peuvent contribuer à renforcer, ou à rétablir dans certains cas, cette relation.

Objectifs

Sur la base des recommandations du Manifeste Sécurité Démocratie et Ville d’Aubervilliers et Saint Denis, le projet vise à :

  • Stimuler, promouvoir et développer des bonnes pratiques de rapprochement police/population;
  • Exploiter et évaluer ces bonnes pratiques dans les villes du projet;
  • Capitaliser et diffuser les résultats au niveau européen.

Résultats

Dans le cadre du project, ces villes européennes ont développé des projets pilotes et collectivement défini une série de principes et de recommandations visant à améliorer les relations entre la police et les citoyens.

Projets pilotes

Les projets pilotes développés par les partenaires se fondent sur le constat que la relation entre police et population est souvent compromise par des causes telles que la méconnaissance du rôle et des compétences de la police de la part des citoyens, l’insuffisance des formations spécifiques pour les policiers, les difficultés rencontrées par la police pour pouvoir réagir rapidement aux délits mineurs, ou encore le fait que les citoyens et la police ont rarement l’occasion de se rencontrer et de dialoguer. En réponse à ce constat, les partenaires ont choisi de mettre en place des actions concrètes capables de produire des résultats à court terme.

Principes et recommandations

Les villes partenaires du projet IMPPULSE ont tenu à souligner certains principes fondamentaux régissant la relation entre la police et les citoyens. En outre, elles proposent une série de recommandations pouvant bénéficier à l’ensemble des villes concernées par cette problématique.

Cover_police_population_FR2La publication Relations police-population : enjeux, pratiques locales et recommandations (édition bilingue français-anglais) s’appuie sur l’expérience des villes partenaires du projet et le point de vue d’experts, elle présente un aperçu des enjeux majeurs liés au rôle des villes dans l’amélioration de la relation police-population. Cette publication décrit également les projets pilotes menés dans ces villes dans le but d’améliorer cette relation à court et moyen terme.

Enfin, elle comprend des indications permettant à toute ville ou région européenne d’évaluer des projets de ce type ainsi qu’une série de recommandations pour établir ou renforcer des relations de confiance entre la police et la population.

Activités

  1. Première réunion de coordination : 3 et 4 juin 2014 Paris
  2. Groupe de travail sur les expérimentations locales : 22 et 23 octobre 2014 Milan
  3. Groupe de travail sur les expérimentations locales : 1 et 2 avril 2015 Lisbonne
  4. Conférence finale : 16-17 novembre 2015 Bruxelles

Partenaires

Le Forum européen pour la sécurité urbaine (coordonnateur), Milan (Italie), Aubervilliers (France), Toulouse (France), Lisbonne (Portugal), Nantes (France), Amiens (France), Barcelone (Espagne), La Zone Police de Bruxelles (Belgique) et L’asbl BRAVVO de la ville de Bruxelles (Belgique) (partenaire associé).

Contact

Carla Napolano (napolano@efus.eu)

EU Commission FR
Le contenu de cet article ne reflète pas l’opinion de l’Union européenne. Les informations et opinions exprimées ici n’incombent qu’à la responsabilité de leur auteur. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.