Projet Sécucités Drogues 1999: Favoriser la cohésion et l’efficacité des interventions sanitaires et sociales entre l’ensemble des acteurs publics et privés concernés par l’organisation de grosses manifestations.

Also in... (English)

Projet Sécucités Drogues 1999: Favoriser la cohésion et l’efficacité des interventions sanitaires et sociales entre l’ensemble des acteurs publics et privés concernés par l’organisation de grosses manifestations.

Contenu :
Le projet a été réalisé avec le soutien de la Commission Européenne et la Mission Interministérielle de Lutte contre la Drogue et la Toxicomanie (MILDT) et s’est construit à partir de quatre constats:

1) S’il existe un partenariat organisé européen d’agences spécialisées pour mettre en place des festivals, des raves, concerts ou techno parades, qui attirent un public jeune et extrêmement nombreux, il n’existe pas, en revanche, d’organisation pluridisciplinaire au niveau européen pour faire face à ces situations exceptionnelles, souvent pleines de danger, notamment pour la santé.

2)Une demande très forte existe au niveau des municipalités, au niveau des organisateurs eux-mêmes de ces rencontres festives, au niveau des propriétaires de grandes discothèques et d’équipements recevant ce type de ‘’spectacle’’ pour qu’un accompagnement soit imaginé avec tous les partenaires concernés (élus, police, justice, acteurs sociaux, professionnels des loisirs), afin d’harmoniser les pratiques en Europe tenant compte du brassage culturel et de la grande mobilité des jeunes.

3)La forte banalisation chez les jeunes des drogues de synthèse associées à ce type de manifestations accentue les risques et nécessite un renouvèlement des messages de prévention sur les sites des manifestations festives.

4) Au sein du milieu techno, rares sont les actions de prévention et d’information sur les dangers des drogues de synthèse. C’est une grande difficulté pour les professionnels de la prévention de s’introduire dans un milieu que les jeunes recherchent en partie pour le plaisir de la transgression.

Objectifs:

-Créer une équipe multisectorielle au niveau européen pour promouvoir un dialogue constructif entre l’ensemble des acteurs concernés par l’organisation de grosses manifestations (raves, concerts, discothèques, techno parades) : élus, police, justice, acteurs sociaux, disc-jockeys, professionnels de ces rencontres festives.

-Proposer un guide permettant à toutes les villes intéressées de faire face positivement à ce type de soirées,

-Conseiller les professionnels des secteurs public et privés,

-Encourager la mise en place de nouvelles dispositions lors de l’organisation de ces manifestations,

-Expérimenter de nouveaux outils et de nouveaux modes d’information pour ce public cible,

-Favoriser la cohérence et l’efficacité des interventions sanitaires et sociales,

-Un site Internet a été créé dans cet esprit pour une diffusion actualisée des informations et l’échange des meilleures pratiques en Europe.


Partenaires :
Dix villes d’Europe ont été partenaires (7 Etats-membres) : Anvers, Berlin, Barcelone, Ibiza, Lisbonne, Mons, La Rochelle, Londres, Edinburgh, Vienne.

Les résultats du projet sont disponibles dans la publication FESU, Organiser la sécurité et la prévention socio-sanitaire dans le cadre des grands événements musicaux, 2000.

2009-04-07

1239117561

228