1er juillet 2013 – Entrée de la Croatie dans l’Union européenne

Also in... (English)

La Croatie (4,5 millions d’habitants) est devenue le 1er juillet le 28e État de l’Union européenne. Dès 2003, la Croatie présente sa demande d’adhésion à l’UE. Des négociations entamées en 2005 au référendum de 2012, où le « oui » l’a emporté très largement avec plus de 66 %, en passant par le traité d’adhésion signé à Bruxelles en 2011, il aura fallu 10 ans à la Croatie pour devenir la deuxième ex-République yougoslave à rejoindre l’UE après la Slovénie.

 La Croatie est divisée en 423 municipalités (jusqu’à 30 000 habitants) et 127 villes (de plus de 10 000 hab). C’est un carrefour de cultures et de nationalités du fait de ses nombreuses frontières avec la Slovénie, la Hongrie, la Serbie la Bosnie Herzégovine, le Monténégro et une frontière maritime avec l’Italie dans la mer adriatique.

Image by Cradel

En matière de justice, sécurité et liberté, la Commission européenne avait évalué initialement, en 2006, que des « efforts considérables [étaient] nécessaires ». Ce chapitre de négociations, clôturé en 2010, a fait l’objet d’un rapport remis début 2013 par la Commission, qui conclut que le pays répond aux exigences européennes, même si en matière de prévention de la corruption notamment des efforts supplémentaires sont à fournir.

 L’Efus a construit en Croatie des liens forts avec des acteurs travaillant sur les questions de sécurité locale, en participant plusieurs années de suite (2009, 2010 et 2012) aux conférence organisées par le magazine Zastita (« Protection ») à destination des villes sur des thèmes variés de la sécurité urbaine (lire l’article), mais aussi avec le Programme des Nations Unies pour le Développement – PNUD (lire l’article). 

Pays éminemment touristique (près du double de la population avec 9,1 millions de touristes par an), la Croatie est très intéressée par la thématique « sécurité et tourisme ».  C’est ainsi que le magazine Zastita a co-organisé avec l’Efus l’atelier thématique sur ce sujet à la conférence d’Aubervilliers et Saint-Denis en décembre 2012. Une conférence « SIGTUR » est par ailleurs prévue sur ce thème en septembre 2013, en partenariat avec l’Efus.

Les villes croates ont à plusieurs reprises marqué leur intérêt de rejoindre le réseau de l’Efus et de travailler ensemble au niveau national sur les thèmes de la prévention et de la sécurité. La ville de Solin (proche de Split en Dalmatie) est la première adhérente croate de l’Efus, qu’elle a rejoint en 2008. Gageons que suite à l’entrée de la Croatie dans l’UE, nombre d’autres villes rejoindront le réseau dans les mois et années à venir. 

Voir aussi l’article : 1er juillet 2013 : la Lituanie assume la présidence de l’Union européenne