Hommage à Michel Marcus, co-fondateur et ancien délégué général de l’Efus

Also in... (English)

Michel MarcusChers -ères amis -es,  

Vous avez été nombreux à partager notre peine à l’annonce du décès de Michel Marcus, le 10 novembre 2016, et à nous faire part de vos souvenirs ; nous vous en sommes reconnaissants.

Il y a déjà presque 30 ans, Michel Marcus, avec Gilbert Bonnemaison et quelques compères français, espagnols, belges, italiens, du Conseil de l’Europe, avait eu l’intuition que le futur était européen et qu’il était aussi dans les villes, autant que, sinon plus que dans les États. Il avait aussi cette idée que la prévention devait être promue comme un volet essentiel d’une politique de sécurité, au même niveau que les politiques de sanction et de cohésion sociale.

Michel Marcus savait que le futur – notamment de la politique – était dans les villes et c’est son action qui a posé les jalons de la diplomatie des villes que l’on voit aujourd’hui éclore.

Michel Marcus était un amoureux des villes. Il aurait pu faire sien le proverbe allemand « L’air de la ville rend libre ». Car c’était aussi un amoureux de la liberté, colonne vertébrale de sa vision de la sécurité. Une vision de la sécurité dont il revendiquait la complexité. Un appel permanent à refuser les solutions faciles. Le courage de déranger, voire déplaire. Une attention portée à la co-construction de ce qui doit être un bien commun et non pas un privilège. Une priorité donnée à la sécurité des plus faibles qui seule garantira la sécurité de tous.

Michel Marcus demeurera une voix qui résonne dans les villes d’Europe, dans les conseils locaux de prévention de Besançon, de Montreuil, de Barcelone, de Bruxelles, de Modène… dans chacune de nos mémoires et de nos pratiques.

C’est avec sa curiosité infinie pour l’autre, pour les villes du monde, et son énorme audace qu’il a sillonné l’Europe, le monde, infatigable.

Son autorité naturelle, son humour toujours fin, sa hauteur de vue née de  son intelligence unique, lui ont permis de se sentir chez lui partout dans le monde – et de ne laisser personne indifférent.

Ces échanges ont permis à chacun, élu, technicien, associatif de s’approprier les principes du Forum et de faire émerger ensemble une vision claire d’une ville apaisée, d’une Europe réconciliée.

Marcus était fasciné par la création intellectuelle, artistique, urbaine…: c’est cette perpétuelle quête d’innovation et son caractère visionnaire qui ont fasciné et animé les équipes du Forum depuis sa création.

Chacun d’entre nous qui avons côtoyé Michel Marcus, brièvement lors d’une réunion, d’un projet ou pendant de nombreuses années, au Forum ou à travers la France et le monde, conserve en nous et à jamais une étincelle de cette énergie unique.

Nous sommes heureux de partager avec vous le souvenir de Michel Marcus à travers une sélection de ses textes et une série de photos.     

Elizabeth Johnston
et l’équipe du Forum