Montpellier

Aussi en... (English)

1. Informations générales :

8e commune de France par sa population “Intra-muros”, Montpellier est une ville du sud de la France, chef-lieu du département de l’Hérault et de la région Languedoc-Roussillon. Montpellier se situe entre Nîmes et Béziers, à proximité de la Mer Méditerranée. La commune, intra-muros, est peuplée de plus de 250 000 habitants, tandis que l’aire urbaine compte plus de 510 000 habitants en 2006. Montpellier se situe sur l’axe entre l’Espagne à l’ouest et l’Italie à l’est.

Population : 251 634 hab. (2006)

Localisation : France

Site officiel

Site du CLS / CLSPD : Contrat local de sécurité signé en 2006

Jumelages : Louisville (États Unis), Heidelberg (Allemagne), Barcelone (Espagne), Chengdu (Chine), Tibériade (Israël), Fès (Maroc), Tlemcen (Algérie), Jaipur (Inde)

2. La ville au sein du réseau :

La ville et l’Efus

Membre depuis : 2000

Participation :

  • Conférence internationale de l’Efus, Sécurité, démocratie et villes : Le futur de la prévention,  2012

La ville et le Forum Français (FFSU)

Membre depuis 2000 et du comité exécutif depuis 2010

Participations :

  • « La ville, la nuit » : observation nocturne et  réunion de travail à Lyon, 2014
  • Projet INPES, promotion de la santé en milieux festifs, 2013
  • Formation « Les conduites addictives », Paris 18-19 novembre 2009
  • Plateforme française du projet Européen « Démocratie Villes et Drogues II », France, 2008-2011

Présence :

  • Assemblée Générale du FFSU 2011
  • Colloque « Papa, Maman, le Maire et Moi » à Montpellier, vendredi 17 juin 2011
  • Colloque « Vidéo : prévention, surveillance, protection ? » sur les enjeux nationaux et locaux du développement de la vidéosurveillance, FFSU, 25 juin 2008

Organisation :

  • Séminaire sur la médiation et l’accès au droit,  2013

3. Informations complémentaires :

Actualités de la ville :

  • Une maison de la Prévention santé
  • Un service de police municipale de proximité
  • Un contrat urbain de cohésion sociale avec deux objectifs : 1) améliorer l’articulation entre les partenaires pour une mise en cohérence globale des actions menées et renforcer leur mobilisation sur les territoires prioritaires pour garantir la cohésion sociale et l’égalité des chances en s’appuyant prioritairement sur les politiques de droit commun ; 2) mettre en place un système de veille sur les territoires prioritaires pour suivre les évolutions sociales et urbaines, en s’appuyant sur les indicateurs pertinents et en l’accompagnant d’un système d’évaluation systématique des actions menées sur ce territoire.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *


*

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>