PACTESUR

PACTESUR

Comment les villes et les acteurs de la sécurité locale peuvent-ils mieux protéger leurs espaces publics vulnérables et leurs citoyens ? Le projet PACTESUR vise à renforcer les capacités des villes et des acteurs locaux dans le domaine de la sécurité des espaces publics face à la menace terroriste principalement, mais aussi contre d’autres risques inhérents à l’espace public.

Contexte

Ce projet fait suite à une série d’initiatives de la ville de Nice, avec le soutien de la Commission européenne et de l’Efus, en matière de prévention et de protection contre la menace terroriste. Membre de l’Efus, cette municipalité a été ainsi à l’origine de la Déclaration de Nice du 29 septembre 2017, co-écrite par le réseau Euromed et l’Efus et adoptée par les deux réseaux ainsi que 60 maires de 18 pays. La Déclaration de Nice a été adoptée lors de la conférence des maires de la région euro-méditerranéenne, organisée en 2017 par la ville de Nice et Euromed, avec le soutien de l’Efus, de l’Université de Toulouse Jean Jaurès et de l’Université de Nice Sophia Antipolis.

Objectifs

Le projet PACTESUR vise à renforcer les capacités des villes et des acteurs locaux dans le domaine de la sécurité des espaces publics face à la menace terroriste principalement, mais aussi contre d’autres risques inhérents à l’espace public. Le projet fédère décideurs locaux, forces de sécurité, experts de la sécurité urbaine, urbanistes, formateurs, artistes de différentes disciplines et autres professionnels afin d’élaborer à partir du terrain de nouvelles politiques locales de sécurisation des espaces publics en Europe face aux différentes menaces.

Ce projet élaborera des documents de formation pour les forces de sécurité, des études de cas et des factsheets avec des outils concrets sur un ensemble de thématiques, dont la communication, l’innovation et la coopération en matière de gestion de crises.

Consortium

Outre la ville de Nice, pilote du projet, le consortium réunit l’Efus, les villes de Liège (Belgique) et Turin (Italie), ainsi que l’association italienne des communes du Piémont (Associazione Nazionale Comuni Italiani – Piemonte) et la Métropole Nice Côte d’Azur.

Activités

Le partage d’information, de savoir-faire et d’outils non seulement entre représentants de collectivités territoriales européennes et acteurs locaux de sécurité mais aussi entre urbanistes et experts de la sécurité et du terrorisme est essentiel pour l’élaboration de nouvelles politiques locales de sécurisation des espaces publics face aux menaces. Ce projet permets de construire et de consolider un réseau pluridisciplinaire d’échange entre d’acteurs impliqués dans le domaine de la sécurité des espaces publics en Europe.

Les activités incluent, entre autres:

  • L’organisation de trois réunions annuelles afin d’identifier les priorités avec les partenaires associés au projet et préparer une étude comparative des standards de la gouvernance locale dans les différents pays européens, qui sera assortie de recommandations destinées aux gouvernements nationaux et aux institutions européennes.
  • L’élaboration de formations européennes spécialisées pour les acteurs de la sécurité dans les trois villes partenaires afin de les doter des connaissances et outils nécessaires pour mieux sécuriser leurs espaces publics.
  • Le développement de trois équipements pilotes de sécurisation des espaces publics à Nice, Liège et Turin, transférables à d’autres villes européennes. Une attention particulière est donnée à leur intégration dans le paysage urbain, le patrimoine naturel et culturel, l’esthétique, le design et la mobilité urbaine pour éviter une « bunkerisation » des espaces publics.
  • À travers des débats ouverts au grand public, comme les Ateliers de Gouvernance Locale ou les Semaines Européennes de la Sécurité, le projet souhaite donner une voix aux représentants de collectivités territoriales européennes et de la police ainsi que des experts européens, la société civile et les citoyens autour de la réflexion sur la prévention et la sécurité des espaces publics.
  • La publication finale du projet inclura des études de cas et des factsheets avec des outils concrets sur un ensemble de thématiques, dont la communication, l’innovation et la coopération en matière de gestion de crises.
Le rôle de l’Efus

l’Efus dirige un groupe de travail de 11 villes européennes (Athènes, Édimbourg, Essen, Gdańsk, Leeds, Lisbonne, Londres, Madrid, Munich, Riga, Xàbia) avec des problématiques spécifiques et des connaissances concernant la protection des espaces publics urbains, ainsi qu’un Comité consultatif réunissant 14 experts de divers domaines afin de concevoir des espaces publics sûrs, ouverts et accessibles à tous. 

L’Efus coordonne notamment l’édition de Publication Series, un recueil d’articles, entretiens et guides rédigés par le Comité consultatif d’experts et les villes du projet dans l’objectif de contribuer au débat européen sur la protection des espaces publics. Les sujets abordés incluent notamment les défis post-Covid, la sensibilisation des citoyens, l’impact de l’aménagement urbain sur le sentiment d’insécurité, la protection des espaces de culte et l’importance de l’art dans les espaces publics. Parce que les défis auxquels l’espace public est confronté sont en constante évolution, ce recueil se veut être un espace de réflexion et de discussion sur ces questions.

Durée

janvier 2019 – décembre 2022

Contact

Tatiana Morales, Chargée de mission – Morales@efus.eu
Marta Pellón Brussosa – Chargée de mission PellonBrussosa@efus.eu

Visitez le site web du projet

Le projet PACTESUR est financé 90% par le Fonds de sécurité intérieure de l’Union européenne – Police


News