Partenariats Public-Privé

Also in... (English)

Sécurité,
Recommandations sur le partenariat public-privé issues du Manifeste d’Aubervilliers et Saint-Denis (Lire ici), publié par l’Efus en 2012 :

 

 

Considérant que :

  • Les secteurs public et privé s’associent de plus en plus en partenariats de prévention afin de bénéficier de cette collaboration et des connaissances de l’un et de l’autre ;
  • Le secteur privé, qu’il s’agisse d’entreprises locales ou d’entreprises de plus grande taille, est un acteur clé pour le développement d’une ville grâce à son soutien financier, mais également par l’apport de ressources humaines et d’une certaine expertise ;
  • Le secteur privé bénéficie également de l’environnement plus sûr que lui confèrent ces partenariats. Toutefois, ces derniers peuvent être difficiles à mettre en place en raison des différences de culture professionnelle et de mode de fonctionnement.


Nous, autorités locales européennes, recommandons pour le futur de la prévention de :

  • Renforcer la collaboration entre les secteurs public et privé en s’appuyant sur les atouts de chaque partie prenante et sans remettre en cause les responsabilités de chacun ;
  • Identifier les priorités et objectifs communs en fonction des besoins ou des lacunes dans différents domaines tels que la solidité institutionnelle, les projets d’intervention ou la production d’informations permettant de mettre en place des programmes à court, moyen et long terme ;
  • Établir des règles claires et transparentes pour les partenariats qui permettront d’instaurer ou de renforcer la confiance entre les acteurs publics et privés ;
  • Garantir que la conception de la sécurité reste ouverte, qu’elle tienne compte des besoins de la communauté dans son ensemble et pas uniquement de ceux de clients potentiels. Le secteur privé doit être mobilisé en tant que partie prenante d’une stratégie de sécurité pour le bien commun.


Nous nous engageons pour les années à venir à :

  • Collaborer avec un large éventail de représentants du secteur privé afin d’explorer leur possible contribution aux stratégies de sécurité locales ainsi que leurs attentes vis-à-vis de celles-ci ; 
  • Partager les informations sur les projets publics et privés relatives aux stratégies de sécurité afin d’identifier les synergies et les domaines de coopération possibles ;
  • Mettre en place des projets de coopération au sein de partenariats public-privé où les rôles et responsabilités sont adaptés à la nature, aux attributions et au potentiel des parties impliquées ;
  • Soutenir, le cas échéant, la mise en place de structures intermédiaires pouvant coordonner et faciliter les partenariats entre les secteurs public et privé.

 

Pour plus d’information sur le partenariat public-privé, consultez aussi Public-Private Partnerships and Community Safety: Guide to Action, publié par le CIPC, la Banque Mondiale et la Chambre de commerce de Bogotà.
Disponible ici en anglais, espagnol et portugais.