Setubal, sixième ville portugaise à rejoindre le programme « Ma ville se prépare » des Nations Unies

Also in... (English)

UNISDRSetubal, Portugal, novembre 2014 –  Après Lisbonne et Cascais, la ville de Setubal vient de rejoindre la campagne des Nations Unies « Ma ville se prépare » destinée à aider les villes à être plus résilientes face aux catastrophes. C’est la sixième ville portugaise à rejoindre ce programme. La déclaration d’engagement de la municipalité a été présentée en Conseil Municipal le 29 octobre et approuvée à l’unanimité.

Le Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophe (UNISDR) mène la campagne « Pour des villes résilientes – Ma ville se prépare ! » depuis 2010 afin d’aider les collectivités locales à renforcer leur capacité à résister aux catastrophes, notamment par le biais d’un outil permettant de mesurer leurs progrès : How to make cities more resilient: a handbook for local government leaders.

Ce manuel fournit aux maires, élus locaux, décisionnaires et praticiens un cadre générique pour la réduction des risques, les bonnes pratiques existantes et les outils déjà mis en place dans d’autres villes. Il explique pourquoi il est essentiel de créer une résilience aux catastrophes et les stratégies à mettre en place. Il offre des conseils pratiques pour comprendre et agir sur les « Dix points essentiels pour rendre les villes résilientes » comme indiqué dans la campagne mondiale « Pour des villes résilientes – Ma ville se prépare !».

Lors de la conférence internationale de l’Efus à Aubervilliers et Saint-Denis en 2012, l’UNISDR avait co-organisé un atelier sur la gestion des risques lors duquel cet outil avait été présenté aux villes. Il s’en est suivi une déclaration thématique sur la gestion des risques urbains qui a été incluse dans le Manifeste d’Aubervilliers et Saint-Denis.