SOLIDIFY – Actvités locales – Visites d’études

Also in... (English)

Visites d’études 

SOLIDIFY a organisé des visites d’étude dans les cinq villes partenaires qui accueillent une salle de consommation de drogue à moindre risque (Barcelone, Essen, La Haye, Paris et Strasbourg). L’objectif général de ces visites intenses de deux jours était de recueillir des informations sur l’approche des différentes villes-hôtes en matière stratégies de réduction des risques et de Salles de Consommation à Moindre Risque (SCMR) et sur les services d’assistance. Au cours de ces visites, les membres du consortium ont échangé sur les bonnes pratiques, les différents modèles de SCMR et leurs avantages et inconvénients, et sur la gestion de telles structures.

L’ensemble du consortium SOLIDIFY a participé à ces visites, c’est-à-dire l’autorité locale partenaire (2 représentants : 1 de l’administration locale et 1 de la société civile) et le panel d’experts. Les échanges ont porté sur les relations entre la SCMR et les riverains, les efforts menés par les municipalités pour améliorer l’acceptation de la SCMR par les habitants, le sentiment de sécurité et la cohésion sociale à l’échelle locale, ainsi que la coopération de la SCMR avec les intervenants locaux, notamment la police, le Parquet, les associations de voisinage et les autres acteurs de la sécurité. 

Barcelone

Study visit Bracelona 1La première visite a eu lieu à Barcelone (ES) les 21-22 juin 2018, accueillie par l’Agence de Santé publique de Barcelone – l’institution en charge des services de santé qui est cofinancée par la ville et la région autonome de Catalogne – et coorganisée avec l’ONG Asociación bienestar y desarrollo (ABD). L’Agence et ses partenaires gèrent des centres pour toxicomanes, dont huit sont répartis à travers la ville et sont intégrés (réduction des risques et traitement) et sept fournissent un traitement seulement , qui sont globalement bien acceptés par la population.

Study visit Bracelona 2

Les partenaires du projet ont visité la salle de consommation « CAS Baluard » où les  consommateurs peuvent s’injecter et fumer dans un environnement sûr et ont accès aux services de santé et d’assistance. Le centre a également une unité mobile qui dessert les usagers dans les zones excentrées de la ville et en dehors des heures d’ouverture des services institutionnels.

Lors de la visite, les participants ont également échangé avec les représentants d’autorités locales et de la police sur les partenariats locaux mis en place pour améliorer l’acceptation des centres par les habitants et réguler les conflits qui peuvent surgir entre les usagers et les autres groupes.

Barcelone est un exemple de SCMR qui fonctionne en coopération étroite avec le système de santé dans le cadre d’un réseau de structures de consommation réparties sur toute la ville.


La Haye

Study visit The Hague 1

La deuxième visite d’étude, à La Haye, a eu lieu les 18-19 octobre 2018, accueillie par le département sécurité de la ville. Le programme comprenait des présentations et des échanges sur l’approche néerlandaise en matière de drogues et de réduction des risques et celle de La Haye, l’historique de ce qui a été fait en matière de SCMR, ainsi qu’une présentation approfondie et une discussion sur la coopération entre la municipalité et la police.

Study visit The Hague 3

Trois visites ont eu lieu aux refuges « Domus » et « Woodstock » ainsi qu’au coffee shop « Creemers ». La Haye a adopté un modèle particulier de refuge, tel que Domus et Woodstock qui ont remplacé les SCMR gérées jusque là par la municipalité, afin de mieux répondre aux besoins des usagers locaux et à l’approche locale du « logement en priorité ». Les refuges permettent aux usagers actifs d’avoir un hébergement à long terme, de consommer de façon sûre et d’avoir accès à une assistance sociale et médicale.


Essen

Study visit Essen 1

La troisième visite d’étude, à Essen, était accueillie par la municipalité et Suchthilfe direkt gGmbH, les 14-15 janvier 2019.  Le programme comprenait une présentation de l’historique et de l’impact des SCMR en Allemagne, une visite à la SCMR et centre de traitement local, une présentation du système de gestion des relations avec les voisins, et une discussion approfondie sur le « partenariat local pour l’ordre public » qui réunit la municipalité, la police et de nombreux acteurs de la société civile qui coopèrent pour gérer les comportements de dépendance et la consommation dans les espaces publics.

Study visit Essen 3

Ouverte en 2001, la SCMR d’Essen se caractérise par son approche intégrée : elle est située dans un immeuble entièrement consacré à l’assistance aux personnes qui consomment et où ceux-ci peuvent également bénéficier de services médicaux, de thérapie, d’un refuge et de divers services de soutien psychologique et social. Ce système permet d’orienter facilement les personnes vers les différents services, qui coopèrent de façon étroite.

De plus, l’approche d’Essen met l’accent sur l’impact de la SCMR sur la sécurité urbaine, qui fait l’objet d’un « partenariat pour l’ordre public » établi de longue date entre l’autorité locale, la police, le Parquet et les autres acteurs concernés.


 Strasbourg

Study visit Strasbourg 3

La quatrième visite a eu lieu à Strasbourg les 3-4 avril 2019, accueillie par la Commune de Strasbourg, l’association Ithaque et l’Efus. Elle comprenait un colloque ouvert au public sur « Les salles de consommation à moindre risque en Europe : bilan et perspectives », qui a eu lieu au siège du parlement européen. Quelque 200 participants ont échangé sur l’historique des SCMR en Europe depuis les années 1980 et les stratégies pour promouvoir ce type de structures à l’avenir. Introduite par des vidéo-messages du maire de Strasbourg, Roland Ries, et du maire de Liège et président de l’Efus, Willy Demeyer, la rencontre a également compté plus de 25 intervenants qui ont présenté leurs pratiques locales et partagé leurs connaissances.

Study visit Strasbourg 4

Les participants ont aussi visité la SCMR locale et d’autres services d’assistance en matière de drogues à Strasbourg et à Kehl, et ont échangé avec le maire adjoint de Strasbourg en charge de la santé, Alexandre Feltz, et des responsables de la police. L’approche de Strasbourg se caractérise par le fait que la SCMR est intégrée à l’hôpital qu’elle jouxte, qu’elle est bien acceptée par les résidents, et qu’elle coopère avec des institutions partenaires allemandes de l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau.

Study visit Strasbourg 1

 Paris

Study visit Paris 4

La visite d’étude à Paris a eu lieu les 17-18 juin 2019 et était organisée en étroite coopération avec la Mission métropolitaine de prévention des conduites à risques et l’association Gaia. Le programme comprenait des échanges avec des représentants de la mairie et de divers services locaux et régionaux de santé, de sécurité et de police ; une visite à la SCMR de Paris, qui est située dans le quartier de la Gare du Nord ; la visite de plusieurs services de réduction des risques de la capitale ; la présentation d’un documentaire suivi d’un débat avec son auteur, et enfin des réunions internes sur la coordination du projet SOLIDIFY et son évaluation. Le thème général de la visite était l’intégration de la SCMR expérimentale dans le système complexe des services parisiens de réduction des risques et d’assistance.

Study visit Paris 1

L’une des caractéristiques de l’expérience de Paris est la façon dont la SCMR s’intègre dans le système existant de réduction des risques afin de garantir son bon fonctionnement et des relations fluides avec les autres institutions d’assistance. Un autre aspect clé est l’acceptation par les riverains. La municipalité de Paris est particulièrement active dans ce domaine, qui ne concerne pas seulement les relations avec les résidents locaux mais aussi la promotion des SCMR dans le débat public, qui a parfois été très animé en France. Cet aspect a suscité beaucoup d’intérêt chez les autres partenaires de SOLIDIFY.

Study visit Paris 3


Retour aux activités locales


Flag_of_Europe.svgSolidify était co-financé par la Commission Européenne – Justice Programme Supporting Initiatives in the Field of Drugs Policy

2020-05-26

1590506606

19471