Activités locales

Also in... (English)

Activités locales

PREPARE a mis en oeuvre neuf activités locales destinées à renforcer les capacités des autorités locales et régionales à prévenir la radicalisation au moment de la probation et à la libération de prison et à faciliter la réinsertion des délinquants radicalisés. Celles-ci ont fait l’objet d’échanges intenses et d’une coopération entre pairs ou entre groupes réduits de partenaires, dont les autorités locales et les organisations non-gouvernementales et experts partenaires, qui ont permis de coproduire ces stratégies innovantes.
Les projets locaux comprennent des programmes de formation, des plateformes pluridisciplinaires d’échange et le développement de protocoles de gestion des cas. Les présentations qui suivent comprennent une description des actions, les enseignements qui en ont été tirés, et les perspectives pour l’avenir.


Avignon (FR) – FACE : évaluation du risque pour les délinquants extrémistes

Dans le cadre de PREPARE, la municipalité d’Avignon a travaillé avec la Fondation Agir Contre l’Exclusion (FACE) pour chercher ensemble comment mieux accompagner les délinquants libérés de prison qui sont considérés comme étant en risque de radicalisation. L’objectif principal était de renforcer la coopération entre la municipalité et les acteurs locaux et régionaux opérant dans le domaine de la prévention de la radicalisation, ce que la municipalité a fait en organisant des groupes de travail conjoints. Avignon a décidé de se concentrer sur les jeunes délinquants en risque de radicalisation et coopère avec la Protection Judiciaire de la Jeunesse (PJJ) et d’autres services de protection de la jeunesse.


Catalogne (ES) – Violence Prevention Network : partenariat pluridisciplinaire pour la gestion de cas

Le projet pilote PREPARE du gouvernement de Catalogne a consisté à établir une structure pluridisciplinaire pour gérer les cas de deux condamnés purgeant une peine en Catalogne pour des crimes liés à la radicalisation menant à l’extrémisme violent et qui étaient sur le point d’être libérés. Cette structure était gérée par le Département de la Justice du gouvernement régional et réunissait la police régionale de Catalogne et les mairies de Terrassa et de L’Hospitalet de Llobregat. Les principaux résultats ont été des relations plus fluides et une meilleure coordination et communication entre les institutions et praticiens qui aident les ex-condamnés à réintégrer leur communauté locale.


Clichy-sous-Bois (FR) – Efus : Formation au désengagement et à la déradicalisation pour les acteurs de première ligne

Le projet PREPARE de la municipalité de Clichy-sous-Bois a consisté à élaborer et mettre en oeuvre un programme de formation sur la radicalisation pour les agents municipaux. Animée par des agents municipaux et des experts externes, cette formation comprenait des informations théoriques et des exercices pratiques sur des sujets tels que l’histoire de l’extrémisme politique et religieux, les stéréotypes sur la radicalisation et les processus de recrutement. La municipalité envisage à présent de développer des outils pour évaluer et surveiller les actions ciblées qui seront mises en oeuvre à la suite de cette formation et de mettre en place un système d’échange de pratiques pluridisciplinaires.


Málaga – Denkzeit : formation du personnel municipal de première ligne aux stratégies de sortie

Sélectionnée pour être ville pilote dans le cadre du Plan stratégique national contre la radicalisation violente arrêté en 2015 par le gouvernement espagnol, Málaga a élaboré une stratégie pour renforcer la cohésion sociale et combattre la marginalisation et l’extrémisme violent. La ville a profité du projet PREPARE pour renforcer ce plan par le biais de réunions de coopération entre les différentes institutions impliquées, telles que les ONG et la police. À travers le projet, Málaga a aussi formé son personnel de première ligne à l’accompagnement de délinquants radicalisés ou en voie de l’être au moment de leur sortie de prison et en probation. Un partenariat a été établi avec l’ONG allemande Denkzeit pour la mise en oeuvre de ce programme de formation.


Rotterdam – Fryshuset / Exit Suède : gestion de cas en probation et à la libération

La municipalité de Rotterdam a établi un partenariat avec Fryshuset–Exit Suède pour échanger sur le travail avec les délinquants extrémistes violents. Deux formations d’une demi-journée chacune ont été données aux employés du Point de Contact et de Conseil sur la Radicalisation de Rotterdam (MAR selon le sigle en néerlandais) et du Pool Municipal d’Experts sur la Radicalisation de Rotterdam (GER selon le sigle en néerlandais) sur les méthodes employées par Exit Suède sur la prévention de la radicalisation en probation et à la libération. Ceci a permis aux deux organisations d’échanger des idées et de collecter des contacts. Les enseignements de ces formations permettront à Rotterdam d’affiner le programme de formation pour le MAR et le GER.


Sarcelles (FR) – Efus : réintégration des jeunes délinquants

Dans le cadre de PREPARE, la municipalité de Sarcelles a organisé une formation à la citoyenneté d’une semaine pour les jeunes petits délinquants. Quinze jeunes âgés de 16 à 25 condamnés à un minimum de 35 heures de travaux d’intérêt général en ont bénéficié. En leur enseignant les principaux droits et devoirs des citoyens, l’importance de la culture dans la vie quotidienne et le concept de solidarité, qui peut par exemple motiver quelqu’un à faire du volontariat, le projet PREPARE a cherché à aider ces jeunes à se réinsérer socialement. La formation était donnée par plusieurs organisations, dont des associations locales, la police et les pôles emploi.


Sollentuna/Kriminalvården – Fryshuset / Exit Suède (SE) : gestion de cas en probation et dans le travail de sortie

Le service des prisons et de probation de Sollentuna a co-organisé avec l’organisation non gouvernementale Fryshuset – Exit Suède un atelier pour leurs équipes respectives. Celui-ci a rassemblé plus de 20 officiers de probation et des prisons de différentes régions de Suède, deux représentants d’Exit Suède, un expert international belge et l’équipe de l’Efus. L’objectif était de présenter les deux organisations et de se rencontrer en personne pour discuter de la coopération mutuelle.


La Haye (NL) – Forum Européen pour la Justice Restaurative : tirer les enseignements du régime de probation appliqué en Irlande du Nord

La municipalité de La Haye a organisé une réunion en mai 2019 avec ses partenaires extérieurs concernés pour examiner l’éventuelle adaptation aux combattants islamistes néerlandais d’un projet concernant les combattants unionistes d’Irlande du Nord. Le projet nord-irlandais était fondé sur le principe de la justice restaurative afin de promouvoir la non-violence et de favoriser la réintégration des ex-combattants dans leur communauté. Il était particulièrement intéressant pour La Haye parce qu’il reposait sur des solutions autres que des mesures punitives et sécuritaires. Les partenaires ont manifesté un fort intérêt et la réunion a sensibilisé les participants sur le besoin de promouvoir des initiatives qui aillent au-delà du cadre strict des mesures de sécurité et du droit pénal.


Vilvorde (BE) – Fryshuset / Exit Suède : gestion de cas et travail avec les « anciens ».

Dans le cadre du projet PREPARE, Vilvorde a établi un partenariat avec Fryshuset / Exit Suède afin d’explorer des méthodes alternatives et de partager des bonnes pratiques en matière de travail avec les « anciens » (ou formers en anglais, c’est-à-dire ceux qui se sont éloignés du radicalisme) et les extrémistes violents. Une session de travail a été organisée à Stockholm avec Exit Suède, l’un des returnees de Vilvorde devenu un « ancien », un officier de police locale et le responsable de la déradicalisation à la mairie de Vilvorde. Par ailleurs, l’officier de police et le responsable déradicalisation ont effectué une visite d’étude auprès de l’organisation suédoise afin d’apprendre à établir des relations avec un individu radicalisé. Enfin, une formation a été donnée à d’autres partenaires, notamment sur une méthodologie commune d’évaluation des besoins au cas par cas et les processus de prise de décision.

Retour au menu