Un pas en avant pour la promotion de la légalité en Emilie-Romagne

Also in... (English)

Bologne, Italie, novembre 2016 – Alors que la lutte contre l’économie mafieuse et la promotion de la légalité est une priorité pour l’Italie, la Région Emilie-Romagne a récemment apporté une contribution importante en produisant un texte cadre sur toutes les mesures pouvant être utilisées à cette fin sur son territoire.

Intitulé Texte unique pour la promotion de la légalité et la valorisation de la citoyenneté et de l’économie responsable, ce document a été officiellement publié le 26 octobre. C’est la première fois en Italie qu’un tel travail en matière de promotion de la légalité est réalisé par une région. L’objectif est de réduire la bureaucratie et de favoriser la contribution des entreprises locales et des citoyens à cet effort.

Le « Texte unique » condense 170 mesures inscrites dans les régulations régionales en 49 articles ayant trait à la légalité, la sécurité et la lutte contre les phénomènes illégaux. Il s’inscrit dans le plan intégré de sécurité régionale et comprend également des mesures innovantes pour favoriser la légalité dans les échanges économiques et soutenir les citoyens, par exemple lorsqu’ils sont victimes de racket.

Lors de la présentation de ce travail à Bologne, capitale régionale, le 26 octobre, le président de la Région, Stefano Bonaccini, a affirmé qu’il s’agit d’une « étape significative pour lutter contre la mafia et les organisations criminelles ».

Parmi les mesures clés présentées dans le cadre de cette stratégie intégrée, la
« Charte des principes de responsabilité des entreprises » a été étendue aux associations économiques et aux entreprises du BTP, notamment pour favoriser la transparence dans les appels d’offres. Les entreprises respectueuses de la loi sont quant à elles inscrites sur la « Liste du mérite des entreprises et opérateurs économiques », ce qui encourage les agents économiques à faire appel à elles en priorité.

En ce qui concerne les citoyens, la Région a mis en place un système garantissant le maintien de l’emploi aux salariés des entreprises faisant l’objet d’une enquête pour fraude. De façon plus générale, la création d’un réseau citoyen et d’un Observatoire de la Criminalité contribuera également à lutter contre le « virus de l’illégalité », a affirmé l’élu régional en charge des Politiques pour la Légalité, Massimo Mezzetti.

Le gouvernement régional consacre un chapitre du « Texte unique » aux jeux de hasard et à l’addiction qu’ils peuvent susciter, ce qui peut pousser les personnes surendettées à se tourner vers les usuriers. Ainsi, la Région met en place un programme d’assistance à ce type de victimes. Par ailleurs, il est désormais interdit d’ouvrir des salles de jeux dans les zones dites « sensibles », près des écoles ou autres lieux fréquentés par les jeunes.

Enfin, autre aspect à souligner dans ce document : les mesures de protection de l’environnement. Des contrôles plus stricts seront désormais menés et la coopération sera renforcée entre les autorités régionales et les unités spécialisées dans la surveillance, la prévention et la répression des infractions relatives à l’environnement, notamment les forêts.