Les bandes de jeunes et la coopération internationale

Also in... (English)

Le Président de l’Efus, Guilherme Pinto ainsi qu’un membre de l’équipe de l’Efus ont assisté à la conférence internationale organisée depuis maintenant deux ans par l’Efus, en partenariat avec la ville d’Helsinki et le ministère finlandais de la Justice. Cette année, la conférence a abordé une grande variété de sujets dans les domaines de la prévention et de la sécurité urbaine. Des sessions plénières et des ateliers de travail ont été organisés autour de thématiques telles que la violence dans le sport, les jeunes, les effets secondaires de la mobilité sans contraintes, la coopération internationale, les nouvelles technologies…

Dans le cadre du groupe de travail « les bandes de jeunes et la délinquance juvénile », l’Efus a parlé des « Bandes de jeunes : de l’information à l’action », en présentant deux projets. Le premier est un projet européen, cofinancé par la Commission européenne, nommé Reco Street violence, réunissant l’Efus, les forums européens et le spécialiste en bases de données Psytel. Ce projet est né de la nécessité de créer au niveau européen un espace de recommandations et de pratiques  dans le domaine des bandes de jeunes.

Afin d’illustrer les types d’actions qui seront réunies dans le cadre de ce projet, l’Efus a également présenté un projet local, mis en place dans une de ses villes membres : le projet BE+. Développé par la ville de Bruxelles, il a été mis en place en 2009 et est organisé autour d’actions de soutien individuelles, d’actions associatives et de la promotion du dialogue et de la médiation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.