Première réunion du projet IMPPULSE pour l’amélioration de la relation police-population

Also in... (English)

Paris, juin 2014 – La première réunion de travail des partenaires du projet IMPPULSE qui vise à renforcer les relations police-population, piloté par l’Efus et cofinancé par la Commission européenne dans le cadre du Programme ISEC de la DG Affaires intérieures, a eu lieu à Paris les 3 et 4 juin dernier.

P1080816

Y participaient l’Efus et les partenaires du projet : les villes de Nantes, Amiens, et Aubervilliers en France, Milan en Italie, Barcelone en Espagne, la Zone de Police de Bruxelles-Ixelles et l’asbl BRAVVO (service prévention de la ville de Bruxelles) en Belgique, ainsi que l’Institut lituanien du Droit. les autres partenaires de ce projet sont Lisbonne au Portugal et Toulouse en France (à confirmer). Le partenariat diversifié du projet IMPPULSE est à l’image des polices et des villes d’Europe, elles aussi très diversifiées.

La réunion a été l’occasion de souligner que ce projet n’est pas consacré à la police en tant que telle mais bien plutôt à la relation du Maire avec la police et aux relations directes qu’entretiennent les citoyens avec leurs agents de police. Le projet IMPPULSE doit avant tout notamment se fonder sur le point de vue des citoyens plutôt que de questionner, sur un plan juridique, les différences existant entre les polices dans les divers pays européens. Les partenaires du projet ont échangé sur le rôle stratégique de la ville en tant que médiateur entre la police et le citoyen, notamment grâce aux partenariats déjà existants au niveau local entre ville et police.

Jusqu’à la fin 2015 et avec notamment la mise en place d’actions pilotes dans chacune des villes partenaires, le projet IMPPULSE souhaite renforcer la relation police-population, définir des recommandations politiques et livrer des outils d’évaluation de ces pratiques et projets pilotes en termes d’impact et d’utilité pour la population cible et pour la police. L’Efus a l’ambition de produire des outils qui seront utiles pour l’ensemble des villes du réseau et de porter ses recommandations au niveau national et européen.

Tout au long du projet, les partenaires travailleront avec le soutien d’un comité d’accompagnement composé de représentants d’universités, d’organisations et de personnalités qualifiés. Parmi les membres de ce comité figure Hibat Tabib, directeur de l’AFPAD – Association pour la Formation, la Prévention et l’Accès au Droit de Pierrefitte-sur-Seine, qui a accueilli les partenaires le 3 juin pour leur présenter son projet novateur «  Jeunes, Police, Justice : échanger pour changer », dont l’objectif est d’améliorer les relations des jeunes avec les institutions, notamment la police et la justice, et de donner une meilleure compréhension du rôle de chacun (une fiche de pratique sur ce projet sera bientôt disponible sur le site de l’Efus).

photo 4 (2)

Les partenaires du projet IMPPULSE ont commencé à préparer la mise en place de leurs projets pilotes et se réuniront à Milan les 23 et 24 octobre pour présenter les premiers résultats de leurs travail.

Pour plus d’information sur le projet, contacter à l’Efus :
Mark Burton Page burtonpage@efus.eu
Carla Napolano napolano@efus.eu