Plus de 200 participants au Manifesto Day de L’Hospitalet, en Espagne, sur le thème de la participation citoyenne

Also in... (English)

 

L’Hospitalet de Llobregat, Espagne, 12 novembre 2013 – La ville de L’Hospitalet a accueilli le 12 novembre le Manifesto Day co-organisé par le Forum espagnol pour la sécurité et la prévention (FEPSU) et l’Efus, avec le soutien de la Commission européenne. Cette journée de débat préparée avec les organisations de la société civile et qui a rassemblé plus de 200 participants, a mis un accent particulier sur la participation des citoyens et la coexistencedans l’espace public partagé, thématiques chères au Forum espagnol et à sa ville présidente, L’Hospitalet. 

Pour le bon déroulement du débat, l’équipe de l’Hospitalet avait produit un document cadre qui a permis de cibler un thème spécifique, dans le cadre de la thématique générale, pour chaque table ronde. Ce document  avait été envoyé à tous les animateurs des tables rondes afin d’assurer un débat sur les questions les plus importantes.

IMG_8813Alfons Bonals i Florit, Núria Marín et Joan A.  Quesada

Dans le cadre de cet événement, Elizabeth Johnston, déléguée générale de l’Efus, a présenté le Manifeste d’Aubervilliers et de Saint-Denis, sa démarche ainsi que ses principes et valeurs, permettant ainsi d’introduire les deux tables rondes centrées sur des recommandations thématiques du Manifeste.  

photo HLJosep Lahosa et Anne-Marie Cibaud

La table ronde sur le partage de l’espace public a été animée par Josep Lahosa du FEPSU et a été enrichie par la contribution d’Anne-Marie Cibaud, adjointe au maire de la ville de Brest, qui a partagé sa vision de l’espace public et fait part des expériences de sa ville (voir sa présentation). Luis Sánchez Criado , Sergent Chef de l’Unité de proximité de la Police urbaine de L’Hospitalet, a souligné l’importance des « gardiens sociaux » dans le milieu éducatif. Felipe Campos, directeur général de l’association Ithaca Education, a parlé de la dynamique intergénérationnelle dans l’espace public et des possibilités de loisirs dans le quartier. Irene Warden, inspectrice adjointe chargée de la relation avec la communauté de la police municipale de Gérone, a présenté le dispositif des « agents civiques », qui se coordonnent avec la police pour lutter contre les incivilités et promouvoir la qualité de vie.

Le deuxième panel, animé par Alfons Bonals i Florit, maire adjoint de L’Hospitalet en charge de la sécurité et de la citoyenneté, a abordé la question complexe de la participation des citoyens à la sécurité de l’espace public. Amadeu Juan, coordonnateur du programme « valeurs collectives » L’Hospitalet – ON, a présenté les travaux partenariaux portés par l’administration locale et les citoyens en définissant le concept de civisme comme l’esprit critique et la capacité de mobilisation de citoyens actifs et responsables. Ces travaux font particulièrement écho aux recommandations du Manifeste de l’Efus.

Felisa Perez, représentant la coalition des associations du tiers secteur, a démontré le rôle essentiel de ces organismes privés à but non lucratif dans la cohésion sociale, comme ‘porte-parole’ des sans-voix.  Begoña Curto, responsable de l’évaluation des politiques de sécurité au ministère de l’Intérieur du gouvernement de Catalogne, a donné les résultats d’une étude sur la participation des citoyens qui présente des arguments juridiques, philosophiques et économiques en faveur mais aussi contre une telle participation. Cette étude théorique s’est aussi appuyée sur la réalité de la Catalogne, à travers une étude de la presse et de vastes consultations auprès des ONG et des acteurs locaux. Jésus Solores, coordonnateur de la sécurité et de la coexistence de la ville de L’Hospitalet, a donné un aperçu des dispositifs locaux permettant de faire participer les citoyens très concrètement : associations de voisins, commissions sur l’espace public, dispositifs interculturels pour l’intégration, commissions de suivi et réunions informatives entre police et habitants, pour nourrir les diagnostics de sécurité du point de vue des habitants. Autant de pistes de travail correspondant aux recommandations thématiques du Manifeste d’Aubervilliers et Saint-Denis, qui illustrent à la fois les réalisations et les défis des villes.

Núria Marín, maire de L’Hospitalet , présidente du Forum espagnol pour la sécurité urbaine et la prévention, a clôturé la journée en rappelant l’importance de l’espace public comme lieu de rencontre et de solidarité civique, notamment en ces moments de grandes difficultés économiques et sociales.