Secucities Schools : presentation of the project, 2003

Also in... (English)

Titre : Cohérence des stratégies de prévention entre l’école et la ville

Arrière-plan : Les violences verbales, physiques, les incivilités, les phénomènes de racket contre les enfants se manifestent aujourd’hui autant en milieu scolaire que dans les autres lieux de la ville.
La sécurité dans les écoles est un sujet qui intéresse tous ceux qui sont engagés dans le projet éducatif : les responsables politiques, les enseignants, les parents, les associations… car pour tous ceux-ci l’école doit tout particulièrement représenter le respect des règles et de l’autorité, et favoriser l’apprentissage de la vie en société.

Dans la plupart des pays européens, des actions sont mises en oeuvre avec les écoles ou par les écoles pour réagir adéquatement à des situations de violence et développer une prévention efficace capable de susciter des comportements et des attitudes positives.

Parce qu’elle constitue un maillon central dans l’éducation d’un jeune, l’école doit avoir toute sa place dans la politique locale de sécurité. Parce qu’elle s’inscrit dans un territoire, elle ne peut se désintéresser de son environnement. 

Afin de promouvoir les actions de coopération en matière de lutte contre la violence à l’école, il nous semble important dans un premier temps d’analyser les interactions et liens éventuels entre les dispositifs mis en place par les établissements scolaires et ceux mis en place par les collectivités locales, pour prévenir et lutter contre la violence. 

Nous nous intéresserons plus particulièrement à la tranche d’âge des 11-14 ans. L’une des questions que nous aborderons est la violence à caractère sexuel (intimidations, agressions physiques et/ou verbales, viols…). Les villes et l’école élaborent-elles des programmes pour prévenir ces violences ? Quels critères existe-t-il pour déterminer les public cibles ? Quels incidents sont relevés et qui en est informé ? Les partenaires se connaissent-ils ? 

Autant de questions auxquelles les participants au projet s’efforceront de répondre afin d’établir des recommandations pour que l’école puisse s’inscrire favorablement dans son territoire, et que la ville puisse utilement contribuer au processus pédagogique.

Méthodologie : 

1/ Etude préalable : Fiches sur les villes et pays partenaires du programme, leurs dispositifs, les partages de responsabilité…

2/ Des séminaires de travail: Les partenaires locaux de plusieurs villes de l’Union européenne (municipalités, responsables d’établissements scolaires, associations, toutes les personnes qui travaillent sur la réduction de l’insécurité dans et autour des écoles…) se rencontreront au cours de 3 séminaires thématiques:

2a/ Recueil et partage de l’information :  Comment les jeunes à risque sont-ils repérés ? Quelle classification existe-t-il des incidents, comment s’effectue la transmission de l’information ?

2b/ Politiques de prévention et de répression : Quelle continuité observe-t-on de la règle ou de l’autorité du quartier à l’école… ? Quelle cohérence y–a-t-il entre les messages des adultes, selon leur institution d’origine ?

2c/ Meilleures pratiques et nouveaux outils
3/ Dissémination : Rédaction d’une publication bilingue (2000 exemplaires) ; Diffusion des pratiques et recommandations sur le site internet du FESU.
Méthodologie du partenariat : Recommandations pour renforcer le lien entre les villes et leurs établissements scolaires
Durée : 12 mois

Partenaires : 
Ville de Bologna, Service Sécurité (Italie)
Ville de Lübeck, Conseil de Prévention du Crime (Allemagne)
Commune de Saint Gilles, Bruxelles, Médiation communale (Belgique)
Ville de Valencia, Département Education (Espagne)
Mancomunidad del Norte de Tenerife , Département Emploi et développement local (Espagne)
Ville d’Helsinki, Département Sécurité (Finlande)
Ville d’Evry, Service Prévention et Sécurité (France)

Participation de deux experts (France, Royaume-Uni) :

Ms Elaine O’Connor, Directrice de recherches, Home Office, London
M. Eric Debarbieux, Observatoire européen de la violence scolaire, Université Bordeaux 2

2009-03-03

1236094970

536