Sécurité des espaces publics en Europe : synergies entre le Partenariat de l’Agenda urbain, l’UE et l’ONU-Habitat

Also in... (English)

EsvdjXtXUAALRXCParis, France, 27-28 janvier 2021 –Le Partenariat sur la sécurité des espaces publics de l’Agenda Urbain pour l’Union européenne, qui est coordonné par les villes de Nice (France), Madrid (Espagne) et l’Efus, a exploré les synergies avec les programmes et initiatives en cours de l’UE et de l’ONU-Habitat, lors d’une réunion organisée en ligne avec les représentants de ces deux organisations, les 27 et 28 janvier.
La rencontre a aussi été l’occasion pour le Partenariat d’informer les participants sur la mise en œuvre de son Plan d’Action, qui comprend six actions concrètes.


L’engagement de l’UE pour la sécurité et la résilience urbaine

Adrea Volkmer, de la Direction générale Migration et Affaires intérieures de la Commission européenne, a présenté le nouveau programme de lutte antiterroriste et les récentes initiatives de l’UE pour renforcer la sécurité des espaces publics, notamment l’engagement de l’UE pour la sécurité et la résilience urbaines.

Le nouveau programme de lutte antiterroriste souligne « le rôle clé des autorités locales et régionales dans la protection des espaces publics et la prévention de la radicalisation. En coopération avec le Partenariat pour la Sécurité des espaces publics de l’Agenda Urbain pour l’UE et sur la base de l’initiative réussie Villes de l’UE Contre la Radicalisation, la Commission proposera un Engagement de l’UE pour la sécurité et la résilience urbaines qui affirmera les principes et objectifs fondamentaux des autorités locales dans ces domaines, et appellera les villes intéressées à signer leur engagement envers un programme positif de prévention et de lutte contre la radicalisation et de réduction des vulnérabilités des espaces publics »*. La Commission entend notamment faciliter le partage de bonnes pratiques et de projets de soutien menés par les villes, ainsi que les échanges de conseils entre pairs.


Synergies avec les initiatives de l’ONU-Habitat

Paulius Kulikauskas, du bureau de l’ONU-Habitat à l’UE, a souligné les synergies existantes entre les actions et objectifs de son organisation et le Partenariat, qui tous deux cherchent à promouvoir une approche holistique et intégrée qui réponde au sentiment d’insécurité des citoyens et s’attaque aux causes de la criminalité et de l’insécurité, et qui comprenne des actions concrètes pour soutenir le développement urbain durable.

Notamment, des complémentarités existent entre l’Action 1 du Partenariat (« développer un outil d’auto-évaluation pour les autorités urbaines ») et l’Outil global de l’ONU-Habitat pour des indicateurs et un suivi de la sécurité (Global Urban Safety Indicators and Monitoring Tool).


Synergies avec les projets et les programmes de l’UE

La mise en œuvre et les résultats escomptés des six actions du Partenariat peuvent en retour nourrir les projets et programmes de l’UE, tels que le projet Horizon 2020 Cutting Crime Impact (CCI), les projets ISF-P PACTESUR, BRIDGE et Secu4All, et les projets entrant dans le cadre des Actions Innovantes Urbaines BeSecure-FeelSecure et ToNite, qui sont tous, soit menés par l’Efus, soit dans lesquels il est partenaire.

De plus, le Partenariat coopère depuis le début 2020 avec le projet UrbSecurity du programme URBACT. Les deux organisations partagent des informations sur leurs activités, programme de travail, calendrier de rencontres et sur les domaines dans lesquels elles agissent.


Un bilan des progrès accomplis

Depuis que le Partenariat a élaboré son Plan d’Action et amorcé sa mise en œuvre, un certain nombre de résultats ont déjà été atteints : dans le cadre de l’Action 5, un manuel sur la mesure de la cohésion sociale a été produit. Dans le cadre de l’Action 2, deux déclarations ont été publiées, une cartographie des opportunités de financement a été créée, et il y a eu une série de rencontres de haut niveau entre le Partenariat et les représentants des institutions européennes. Dans le cadre de l’Action 3, une enquête a été lancée sur l’intelligence artificielle (IA). Enfin, dans le cadre des Actions 1 et 6, un travail est en cours pour élaborer des questionnaires sur la mesure de la sécurité et l’évaluation des approches en matière d’aménagement et de design urbains.


Produire des résultats tangibles pour les autorités locales

La mise en œuvre du Plan d’Action du Partenariat se poursuit. L’objectif est de fournir des résultats tangibles pour les autorités locales. Une autre priorité est de garantir que ce travail sera durable sur le long terme.


> En savoir plus sur le Partenariat sur la Sécurité des espaces publics de l’Agenda urbain pour l’Union européenne

> Voir aussi ici


* Traduit de l’anglais par l’Efus (non par l’UE)

2021-02-17

1613571264

21107