Cutting Crime Impact : première évaluation des outils développés par le projet pour réduire l’impact de la petite délinquance

Also in... (English)

CCIFévrier 2021 – Le projet Cutting Crime Impact (CCI) mené par l’Université de Salford et dans lequel l’Efus est partenaire a réalisé une première évaluation des outils qu’il a développés pour réduire l’impact de la petite délinquance, lors d’une réunion (en ligne) de son comité consultatif*, les 27 et 28 janvier.
D’une durée de trois ans (2018-2021), le projet CCI a pour but de développer des outils, ressources et documents d’orientation (« boîtes à outils ») permettant aux forces de police et aux décideurs politiques du Royaume-Uni, d’Allemagne, d’Estonie, d’Espagne, des Pays-Bas et du Portugal à véritablement réduire l’impact du crime sur les communautés locales et si possible le prévenir.


Outils d’aide, ressources, et documents d’orientation

Les partenaires du projet – autorités locales et régionales et forces de police nationales et locales – ont développé et prototypé huit boîtes à outils, soit deux pour chacun des quatre domaines de travail du projet : police prédictive, police de proximité, prévention de la criminalité par le design et l’aménagement urbains (crime prevention through urban design and planning, CP-UDP) et mesure et réduction du sentiment d’insécurité des citoyens. Les kits comprennent des outils pour améliorer les connaissances des forces de police, favoriser la coopération pluridisciplinaire avec les partenaires locaux et améliorer l’évaluation de l’impact de la petite délinquance.

 

Des outils faciles à utiliser

L’un des aspects principaux du projet est le rôle clé des utilisateurs finaux de ces outils, qui sont les forces de police nationales et locales ainsi que les acteurs locaux de la sécurité. Les partenaires ont ainsi mené des recherches approfondies sur leurs besoins et difficultés réels afin de produire des solutions sur mesure. Parfois, les partenaires se sont éloignés des objectifs initiaux pour adapter leurs solutions non pas à des notions préconçues des problèmes mais aux besoins réels émanant du terrain.

 

Deux exemples : Lisbonne et la région de Catalogne, membres de l’Efus

Deux membres de l’Efus, la Ville de Lisbonne, représentée par sa police locale, et le gouvernement de Catalogne, sont partenaires du projet CCI. Elles faisaient partie des six forces de police partenaires qui ont présenté lors de la réunion les outils qu’ils ont développés et les résultats de la phase de tests.

La Ville de Lisbonne a créé un outil destiné à sensibiliser les officiers de police de haut rang et les décideurs politiques à l’importance de la police de proximité. Le gouvernement de Catalogne a créé des documents d’orientation pour les acteurs locaux afin de les aider à mieux comprendre et réduire le sentiment d’insécurité des habitants.  

 

Partager des pratiques avec d’autres membres de l’Efus

L’Efus produira des fiches de pratique qui présentent les problèmes auxquels les partenaires du projet se sont heurtés lors de cette phase de développement et les solutions qui ont été trouvées, afin de les partager avec ses membres, dont beaucoup ont des problèmes similaires de sentiment d’insécurité lié à la petite délinquance. De plus, l’Efus a utilisé le travail des partenaires CCI dans cette phase de développement pour enrichir et actualiser les méthodes qu’il propose dans le cadre de son approche stratégique de la sécurité urbaine. Nous avons publié récemment un article sur cette approche et les nouveaux outils qui l’accompagnent.

*Le Comité consultatif de CCI réunit six experts internationaux en prévention de la criminalité, police et justice pénale.


> Nous invitons nos membres à consulter notre nouvel espace Approche Stratégique sur Efus Network qui donne des informations régulières sur les outils et pratiques, dont ceux du projet CCI.

> Plus d’informations sur le projet CCI sur le site web de l’Efus et le site web du projet.

2021-02-17

1613569236

21094