Réunion de lancement du projet Secu4All mené par l’Efus sur la sécurité des espaces publics

Also in... (English)

SECU4ALLParis, France, février 2021 – Lancé officiellement en décembre, le nouveau projet mené par l’Efus Secu4All a véritablement démarré le 26 janvier avec la réunion de lancement (en ligne). Les partenaires ont échangé sur l’objectif principal de ce projet qui est de renforcer les capacités des autorités locales et régionales en matière de protection des espaces publics et des cibles vulnérables (équipements de sport, centres commerciaux, écoles, systèmes de transport…).


Une large gamme de menaces et de risques affectant les espaces publics urbains

Les représentants du consortium* ont discuté des nombreux risques et menaces affectant les espaces publics urbains, notamment le terrorisme, la petite délinquance et les incivilités, les émeutes et les phénomènes nouveaux tels que la pandémie de Covid. Ils posent aux autorités locales et régionales un défi qui évolue constamment, alors qu’elles cherchent à trouver le bon équilibre entre assurer la sécurité et la sûreté des espaces publics et sauvegarder leur caractère ouvert et accessible à tous. Pour ce faire, elles doivent renforcer leurs connaissances et leurs capacités.

Conçu par l’Efus, Secu4All mettra à leur disposition un programme de formation dans quatre domaines :

  • méthodes et outils pour évaluer la vulnérabilité des espaces publics locaux ;
  • améliorer la communication avec les acteurs pertinents en cas de crise (avant, pendant et après) ;
  • technologies innovantes pour renforcer la protection des espaces publics et échange d’expertise sur l’utilisation de ces technologies et des données récoltées ;
  • réduire le sentiment d’insécurité des citoyens par l’aménagement urbain et l’animation des espaces publics.

Un programme approfondi de formation

Le projet consiste essentiellement en un programme approfondi de formation destiné aux autorités locales et régionales et aux acteurs locaux de la sécurité. Structuré en quatre modules, il comprend des sessions pédagogiques virtuelles et interactives, des exercices pratiques et des études de cas. Des visites de terrain dans plusieurs villes européennes ayant une expertise importante en matière de protection des espaces publics et des cibles vulnérables compléteront ces sessions.
Ce programme de formation n’est pas réservé aux partenaires de Secu4All. Une plateforme de e-learning sera créée à la fin du projet et comprendra le contenu de la formation en français, anglais, allemand et italien. Elle sera ouverte et disponible non seulement pour les membres de l’Efus mais aussi pour les non-membres.

Pendant la réunion, les participants ont échangé sur le contenu de la formation et sur les principaux risques et défis auxquels ils sont confrontés dans la gestion de leurs espaces publics, ainsi que sur les mesures de protection existantes. Ainsi, La Haye utilise un modèle en trois phases pour évaluer le niveau de risque d’un espace public et déterminer la réponse appropriée. Autre exemple, la ville de Xábia utilise la technologie pour contrôler l’accès aux zones très fréquentées, notamment les quartiers de vie nocturne. De plus, la police locale est formée aux situations de crise, telles qu’un attentat terroriste. Enfin, la ville améliore l’aménagement urbain des zones de loisirs pour les rendre plus sûres et plus accessibles.


Une nécessité : mobiliser un large partenariat local

Bien que fondamentale, l’acquisition de connaissances et de capacités ne suffit pas à protéger les espaces publics urbains tout en préservant leur caractère ouvert. L’Efus et les partenaires du consortium ont aussi échangé sur un aspect clé : la nécessité de travailler au sein partenariat local large et bien huilé. Les autorités locales et régionales doivent en effet instaurer et coordonner une approche pluridisciplinaire qui associe tous les acteurs pertinents (police, habitants et usagers des espaces publics, services de secours, entreprises locales, etc.). Comment le faire et avec qui ? C’est aussi un thème central du projet Secu4All.


* Les partenaires sont DITSS (Pays-Bas) Dsp-groep Bv-DSP (Pays-Bas), KEMEA (Grèce), le centre CRIMINA de l’Université Miguel Hernandez d’Elche (Espagne), Organisation européenne pour la sécurité -EOS (Belgique) / Bruxelles – Prévention & Sécurité (Belgique), DEFUS (Allemagne), FFSU (France), FISU (Italie), La Haye (Pays-Bas), police municipale de Riga (Lettonie), Xábia (Espagne).

> Suivez l’actualité sur le thème des Espaces publics sur Efus Network

2021-02-17

1613563107

21077