L’Efus participe à la réunion du groupe d’experts de l’ONU-Habitat sur les indicateurs et le suivi de la sécurité urbaine

Also in... (English)

success-2081167_1280Madrid, Espagne, octobre 2020 L’Efus a participé à la réunion du groupe d’experts de l’ONU-Habitat sur les indicateurs et l’outil de suivi de la sécurité urbaine organisée en ligne du 26 au 28 octobre 2020 par le bureau de l’ONU-Habitat en Espagne et le Programme Villes Sûres de l’ONU-Habitat, avec le soutien de la municipalité de Madrid.


Outre l’Efus, représenté par Elizabeth Johnston, déléguée générale, l’événement a réuni une quarantaine d’experts internationaux représentant notamment l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC), des universités et instituts de recherche et des organisations de la société civile. L’objectif était de travailler sur un Outil Global de Suivi de la Sécurité Urbaine (Global Urban Safety Monitoring, USM).

Les participants ont souligné la nécessité d’inclure la sécurité comme un élément transversal des politiques urbaines et des programmes régionaux et locaux, selon une approche holistique et intégrée. Ils ont aussi souligné l’importance de créer des mécanismes de suivi et d’évaluation des questions de sécurité selon une approche globale, grâce à la collecte de données et la sélection d’indicateurs performants.


La contribution de l’Efus à l’Outil Global de Suivi de la Sécurité Urbaine de l’ONU

L’Efus soutient pleinement la mise en place de l’Outil Global de Suivi de la Sécurité Urbaine (Global Urban Safety Monitoring, USM) et encourage ses membres à l’adopter car il est essentiel pour élaborer et mettre en oeuvre une approche holistique et stratégique de la sécurité urbaine, durable et fondée sur des données probantes. L’Efus promeut de longue date l’utilisation d’indicateurs adaptés, notamment pour mesurer le sentiment d’insécurité sur un territoire donné et le résultat des dispositifs de prévention.

Ainsi, en partenariat avec Fixed, une organisation non-gouvernementale spécialisée en stratégies de développement durable, l’Efus travaillera avec l’ONU-Habitat à la définition d’indicateurs clés pour la sécurité urbaine globale, en consultation avec les membres du Panel consultatif d’experts. Ceux-ci permettront d’évaluer efficacement le travail des acteurs locaux de la sécurité urbaine, dont les autorités locales, et d’obtenir des données fiables sur la criminalité et la violence locales ainsi que la résilience et la cohésion.


Un outil de suivi pour le Programme des Nations Unies pour des villes plus sûres

L’Outil de Suivi de la Sécurité Urbaine de l’ONU-Habitat fournira les données nécessaires pour renforcer les politiques et les pratiques de sécurité urbaine fondées sur des données probantes. La production d’un prototype d’Outil de Suivi de la Sécurité permettra aux villes d’adapter et de maintenir un système d’indicateurs leur permettant d’utiliser les données de façon progressive et productive, de mieux évaluer les actions de sécurité urbaine et leurs résultats dans le cadre de la stratégie et des politiques locales de sécurité urbaine, de suivre leur propre performance et de partager les données sur les bonnes pratiques.


Les orientations des Nations Unies sur les villes plus sûres et les établissements humains

Les orientations des Nations Unies sur les villes plus sûres et les établissements humains adoptées par l’Assemblée de l’ONU-Habitat en mai 2019 entrent dans le cadre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et du Nouvel Agenda Urbain. Elles reconnaissent le rôle des autorités locales pour réduire et éliminer la criminalité, la violence et la peur du crime au travers de politiques de sécurité et de sûreté urbaines intégrées qui incluent notamment la bonne gouvernance, la planification et la gestion urbaines en accord avec les politiques nationales en matière de criminalité.

De plus, elles proposent d’élaborer des politiques plus inclusives à l’échelle des villes et appellent les autorités locales, en collaboration avec les gouvernements nationaux et infra-nationaux, à prendre en compte les Objectifs de développement durable 11 et 16* des Nations Unies.


Orientations pour les autorités locales

Ces orientations proposent aux autorités locales d’utiliser les approches suivantes :

  • Une approche locale qui favorise la participation de tous les acteurs de la société dans l’élaboration, la mise en oeuvre et l’évaluation des politiques et stratégies, en mettant un accent particulier sur les groupes marginalisés et vulnérables.
  • Une approche qui favorise les partenariats avec le secteur privé et le milieu des affaires.
  • Une approche urbaine qui reconnaît la diversité des territoires, des quartiers, des villes et des établissements humains, avec des interventions ciblées sur les quartiers notamment pour répondre aux situations où il existe un risque particulièrement élevé de tomber dans la criminalité ou d’en être victime.
  • Une approche fondée sur les droits qui comprend des politiques et des stratégies de sécurité et de sûreté inclusives qui donnent aux membres de la communauté les moyens d’affirmer leurs droits et de demander des comptes aux responsables lorsqu’ils négligent ces droits.
  • Une approche fondée sur des données probantes qui englobe des politiques et des stratégies de sécurité et de sûreté urbaines fondées sur une compréhension complète des risques et des priorités de certains quartiers et qui sont fondées sur des données et des informations fiables.
  • Une approche systémique qui englobe des politiques de sécurité et de sûreté inclusives sur la base d’approches transversales et pluridisciplinaires.

 

Membre du Global Network on Safer Cities de l’ONU, l’Efus considère tous ces éléments nécessaires dans l’élaboration et la mise en oeuvre des politiques publiques locales de sécurité. Il appelle ses membres à les appliquer dans leur propre approche de la sécurité locale.


* Objectif 11 : Faire en sorte que les villes et les établissements humains soient ouverts à tous, sûrs, résilients et durables – Objectif 16 : Promouvoir l’avènement de sociétés pacifiques et inclusives aux fins du développement durable, assurer l’accès de tous à la justice et mettre en place, à tous les niveaux, des institutions efficaces, responsables et ouvertes à tous

2021-01-28

1611828425

20982