Le partenariat pour la sécurité dans les espaces publics appelle à l’implication des collectivités territoriales dans l’élaboration du règlement sur les financements de la Politique de cohésion de l’UE

Also in... (English)

European urban agendaLes membres du Partenariat pour la sécurité dans les espaces publics, coordonné par l’Efus et les villes de Nice (France) et de Madrid (Espagne), ont récemment publié une déclaration adressée aux institutions européennes, les invitant à impliquer les collectivités territoriales, membres du Partenariat, dans l’élaboration du futur règlement sur les financements de la Politique de cohésion et à prendre en compte son plan d’action et ses recommandations lors de la conception de nouvelles initiatives ou de la révision d’initiatives existantes soutenues par l’UE.


Un effort coordonné pour obtenir un meilleur financement des politiques locales en Europe

L’un des principaux objectifs du partenariat est l’amélioration des financements. Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire de soutenir les collectivités territoriales de toute l’Union européenne, qui représentent le niveau de gouvernance le plus proche des citoyens, pour élaborer et mettre en œuvre des pratiques innovantes visant à renforcer la sécurité des espaces publics et le sentiment de sécurité des citoyens.

Les membres du partenariat se félicitent que l’importance du niveau local soit spécifiquement incluse dans l’un des cinq principaux objectifs politiques qui guideront les investissements de l’UE au cours de la période 2021-2027 (objectif n° 5 : « Une Europe plus proche de ses citoyens »). Cet objectif politique, qui envisage une approche plus horizontale, vise à soutenir les stratégies de développement menées au niveau local et un développement urbain durable dans toute l’UE.


Le plan d’action du partenariat pour la sécurité dans les espaces publics

Conformément à l’objectif de long terme de l’Efus de coproduire des politiques de sécurité urbaine et à la lumière de l’objectif de l’Union européenne de renforcer la cohérence entre les initiatives financées, le partenariat invite les institutions européennes à considérer son plan d’action comme référence pour les actions innovantes et les projets pilotes financés par l’UE.

Dans sa déclaration, le Partenariat appelle également les institutions européennes à intégrer son plan d’action, avec une composante importante de durabilité, dans leur programmation politique afin d’intégrer les actions pilotes qui sont mises en œuvre par le Partenariat au niveau local. Par conséquent, le Partenariat considère également que la nouvelle Initiative Urbaine devrait s’appuyer sur les actions mentionnées ci-dessus, avec ses recommandations, ses conclusions et ses outils. En outre, le Partenariat souligne également l’importance d’inclure la sécurité des espaces publics comme un domaine thématique clé de la future Initiative Urbaine.

Enfin, le Partenariat demande aux participants à d’autres initiatives liées à la ville (c’est-à-dire Urbact et UIA) de se référer au plan d’action du Partenariat lors de la rédaction de leurs projets pilotes.


> Lire la déclaration


* Outre l’Efus (FR, coordinateur), le partenariat comprend les collectivités territoriales suivantes : Madrid (ES, coordinateur), Nice (FR, coordinateur), Région de Bruxelles-Capitale (BE), Helsinki (FI), Lille Métropole (FR), Malines (BE), Regione Toscana (IT), Riga (LV), Toruń (PL), Unione della Romagna Faentina (IT)
Les autorités nationales : Ministère des transports (CZ) ; Ministère de la construction et de l’aménagement du territoire (HR).
Parmi les autres participants figurent la Commission européenne (DG REGIO, DG HOME, CCR, DG CONNECT, DG EMPL, …) et la Banque européenne d’investissement (BEI).
Parmi les autres acteurs et observateurs figurent Eurocities, le secrétariat URBACT, la ville de Toruń (PL), UN Habitat et l’Agence des droits fondamentaux (FRA).

2021-01-11

1610357350

20824