Webconférences : Quel est le rôle des collectivités territoriales dans la protection des espaces publics et quels outils peuvent-elles utiliser pour mieux répondre aux menaces terroristes ?

Also in... (English)

Les espaces publics sont des lieux d’échange, de culture, de commerce, de loisirs et d’expression politique… En raison de leur caractère ouvert, de leur niveau de fréquentation élevé et de leur dimension symbolique, ils peuvent être soumis à plusieurs menaces, le terrorisme étant l’une d’entre elles. La protection des espaces publics est un défi complexe pour les collectivités territoriales. Comme l’a déclaré la Commission européenne dans son Plan d’action pour soutenir la protection des espaces publics, outre les États membres, « les collectivités territoriales sont également des acteurs importants de la protection de l’espace public ».


Un projet visant à renforcer les capacités des collectivités territoriales en matière de protection des espaces publics

Dans ce contexte, PRoTECT – un projet cofinancé par le programme ISFP de l’Union européenne – vise à renforcer les capacités des collectivités territoriales en matière de protection des zones de l’espace public qui pourraient être des cibles faciles pour le terrorisme. Les cibles vulnérables sont des lieux facilement accessibles à un grand nombre de personnes et dont les mesures de sécurité ou de protection sont limitées, ce qui les rend vulnérables à une attaque, par exemple : les installations sportives, les centres commerciaux, les écoles et les systèmes de transport. En appliquant un concept global dans lequel les outils, la technologie, la formation et les démonstrations sur le terrain permettront d’améliorer la connaissance de la situation et d’apporter une réponse directe avant, pendant et après une attaque terroriste, le projet PRoTECT vise à renforcer la sécurité dans les espaces publics.

Afin de promouvoir l’échange d’expériences, l’Efus, dans le cadre du projet PRoTECT, lance une série de conférences en ligne sur la protection des espaces publics et des cibles vulnérables, afin de discuter et de sensibiliser au rôle des collectivités territoriales dans la protection des espaces publics, ainsi que de proposer des outils pour prévenir ce type de risques.


Une série de webconférences


Évaluation de la vulnérabilité d’une cible potentielle : Comment les collectivités territoriales peuvent-elles prendre des décisions éclairées sur les dispositions de sécurité nécessaires pour les espaces publics ?

> 17 février 2021-14h00 CET

L’évaluation des risques et des vulnérabilités face à une menace terroriste est devenue une étape nécessaire dans le cycle de gestion de la sécurité pour les acteurs chargés de la sécurité. Une meilleure connaissance des vulnérabilités des sites peut faciliter la prise de décisions éclairées sur les mesures à adopter afin d’offrir des espaces publics plus sûrs.
Cette session présentera l’outil d’évaluation des vulnérabilités produit par le projet PRoTECT et le rôle des collectivités territoriales. Qui devrait être chargé de réaliser une évaluation de la vulnérabilité ? Quels acteurs doivent être impliqués ? Quelles sont les informations clés à analyser et comment les analyser ? Quels sont les outils qui peuvent faciliter l’analyse ? Quels sont les défis qui pourraient se poser aux acteurs locaux de la sécurité ?

Intervenants :

  • Radoslaw Olszewski, DG HOME – Unité terrorisme et radicalisation / secteur de la protection, Commission européenne
    Checklist de l’évaluation européenne de la vulnérabilité à l’intention des autorités publiques et de sécurité, élaborée par la DG HOME dans le cadre des efforts de la Commission européenne pour soutenir les autorités locales et régionales dans la protection des espaces publics.
  • Tatiana Morales & Pilar De La Torre, Chargées de mission Efus
    Le manuel d’évaluation de la vulnérabilité du projet PRoTECT pour renforcer la capacité du personnel municipal en mettant en place un concept global où les outils, la technologie, la formation et les démonstrations sur le terrain conduisent à une connaissance de la situation et à une amélioration des réponses directes pour protéger les lieux publics avant, pendant et après une menace terroriste.
  • Anita Schilling, chef de projet technique chez DIGINEXT
    Maquettes en réalité virtuelle d’espaces réels pour faciliter l’évaluation de la vulnérabilité des espaces publics – Projet STEPWISE

Ressources (en anglais) :


Quelles sont les considérations dont les villes doivent tenir compte lorsqu’elles envisagent d’utiliser des technologies pour protéger les espaces publics ?

> 17 mars 2021 – 14h00 CET

Dans le contexte actuel de menace terroriste, les villes cherchent à protéger leurs espaces publics en se dotant de solutions technologiques, mais elles sont souvent confrontées à un marché écrasant de technologies qui proposent un nombre important de solutions.
Cette session abordera les défis auxquels les autorités locales sont confrontées lorsqu’elles acquièrent de nouvelles technologies. Comment évaluer les technologies pour la protection des espaces publics ? Quels sont les besoins des villes lorsqu’elles choisissent une technologie ? Quelles sont les informations à recueillir sur les solutions existantes sur le marché ? Quels sont les critères d’évaluation à définir ?

Intervenants :

  • Graeme van Voorthuijsen, Organisation néerlandaise pour la recherche scientifique appliquée (TNO)
    Le cadre d’évaluation technologique (TEF) de PRoTECT et son application.
  • Peter van de Crommert, gestionnaire des projets européens, Institut néerlandais pour la technologie, la sûreté et la sécurité (DITSS)
    L’expérience de la ville d’Eindhoven dans l’utilisation du TEF pour sélectionner les solutions technologiques qui répondent aux besoins d’un espace public d’intérêt.

Ressources (en anglais) :


Comment la technologie peut-elle protéger les espaces publics et les cibles vulnérables dans les villes ?

> 28 avril 2021 – 14h00 CET

Les nouvelles technologies offrent des possibilités de mieux protéger les espaces publics. Il s’agit notamment des TIC (pour communiquer, stocker, analyser et protéger les informations), des capteurs (pour la détection, l’identification, la localisation, le suivi), des actionneurs (pour avertir, intercepter, éliminer), des éléments physiques (pour contrôler l’accès, empêcher une attaque, matériaux de protection), etc.
Cette session abordera les technologies existantes ainsi que les opportunités et les défis auxquels les collectivités territoriales sont confrontées lorsqu’elles décident de les adopter. Quelles sont les technologies les plus utilisées pour la protection des espaces publics ? Quels types de risques ces technologies traitent-elles ? Quel est l’objectif de ces technologies (prévention, faciliter l’intervention, etc) ?

Intervenants :

  • Ms Anniina Autero, Cheffe de projet senior, Ville de Tampere, leader du projet SURE, Finlande
    • présentation d’une étude de cas (alerte à la bombe durant un événement)
  • Dr. Philo Daniel, Directeur général de la sécurité urbaine, Smiths Detection
    • présentation d’exemples d’équipements de sécurité
  • Jorge Donadeu Prieto, Directeur principal UE & Institutions internationales, Airbus Secure Land Communications S.A.U.
    • présentation de solutions informatiques pour la protection des espaces publics

Ressources (en anglais) :


> En savoir plus sur le projet PRoTECT

> contact : Pilar de la Torre, Chargée de mission

2020-12-23

1608723525

20805