Cutting Crime Impact : session de brainstorming DesignLab sur comment mesurer et réduire le sentiment d’insécurité

Also in... (English)

CCI design labBarcelone, Espagne, janvier 2020 – Le projet Cutting Crime Impact (CCI), qui a pour objectif d’outiller les forces de police et autres autorités publiques afin de réduire l’impact de la petite délinquance, a organisé une session de brainstorming DesignLab sur « comment mesurer et réduire le sentiment d’insécurité des citoyens », les 30-31 janvier à Barcelone (ES).


> Cartographier les différents aspects du sentiment d’insécurité

DesignLab est une méthode de travail en groupe pour analyser une situation ou un problème et faire émerger des idées innovantes pour y remédier. Cette session était fondée sur le « Modèle LifeCycle de l’insécurité » (Insecurity LifeCycle Model) développé par le projet Cutting Crime Impact. Il s’agit d’une méthode alternative pour mesurer le sentiment d’insécurité à partir de l’expérience et du contexte individuels d’une personne. Elle permet d’en cartographier les différents aspects tels que l’inquiétude, l’anxiété ou la peur.

Lors de la session de Barcelone, l’objectif était d’aider les représentants des forces de police à imaginer des outils qui puissent contribuer à réduire le sentiment d’insécurité au sein de la population. Les partenaires ont d’abord travaillé en petits groupes puis ont voté sur les idées qui leur paraissaient les plus intéressantes, telles que des protocoles pour améliorer la communication avec les acteurs de terrain, des « hubs » technologiques pour améliorer l’échange d’informations, et des idées pour établir un contact avec les groupes les plus vulnérables ou les plus éloignés des institutions.


> Prochaine étape : prototyper les boîtes à outils conçues pour chacun des quatre domaines couverts par CCI

La réunion a aussi été l’occasion pour les forces de police de présenter leur concept et plan pour le développement de boîtes à outils à partir de la précédente session DesignLab, en septembre 2019.

Par ailleurs, des représentants du comité consultatif du projet – Gian Guido Nobili, directeur exécutif du Forum italien pour la sécurité urbaine (FISU), Umberto Nicolini, directeur de LabQUS (Laboratorio Qualità Urbana e Sicurezza) et président de la « Cost Action » TU1203 de l’UE–Prévention de la délinquance par l’urbanisme et l’aménagement urbain, et Jaap de Waard, conseiller politique senior au ministère néerlandais de la Sécurité et de la Justice – ont formulé un certain nombre de suggestions pour améliorer l’opérationnalisation des quatre séries d’outils. Celles-ci couvrent les quatre domaines de travail du projet : 1) la police prédictive ; 2) la police de proximité ; 3) la prévention par l’aménagement urbain ; 4) mesurer et réduire le sentiment d’insécurité.

Lors de la prochaine étape du projet, les forces de police partenaires vont prototyper ces boîtes à outils.


> À propos du projet CCI

Démarré en octobre 2018 pour une période de trois ans, le projet Cutting Crime Impact a pour objectif de développer des outils permettant de mieux mesurer le sentiment d’insécurité, de réduire l’impact de la petite délinquance et si possible de la prévenir.

Mené par l’Université de Salford, il réunit, outre l’Efus, les partenaires suivants : DSP Groep bv, ministère de l’Intérieur du gouvernement de Catalogne, Globaz SA, Institut Allemand de Prévention, police du Land de Basse-Saxe, police et police aux frontières d’Estonie, police municipale de Lisbonne, police du Greater Manchester, police nationale des Pays-Bas, et Rijks University Groningen.


> Plus d’informations sur le site web du projet.

2020-02-26

1582714947

18589