L’Efus et PRoTECT au « Mediterranean Security Event » 2019 sur la recherche et la sécurité

Also in... (English)

mediterrean secuirty eventHéraklion, Crète, Grèce, octobre 2019En tant que partenaire du projet PRoTECT sur « la résilience publique en utilisant la technologie pour contrer le terrorisme », l’Efus a participé au « Mediterranean Security Event » (MES, événement méditerranéen sur la sécurité) 2019 organisé par le Centre pour les études de sécurité (KEMEA) du ministère grec de la Protection des citoyens, qui a rassemblé quelque 300 délégués de toute l’Europe près d’Héraklion en Crète (Grèce), les 29-31 octobre. MES est l’une des plus grandes conférences sur la R&D et la sécurité en Europe, sinon la plus grande.


> Six thèmes clés pour la sécurité en Europe

Le principal objectif de cette conférence sur l’innovation et la sécurité, qui était parrainée officiellement par la Direction générale de la migration et des affaires intérieures (DG Home) de l’UE et co-organisée par la Communauté d’usagers de la recherche sur la sécurité (Community of Users, CoU, of Security Research), l’Association européenne des organisations de recherche et de technologie (European Association of Research and Technology Organisations, EARTO), et le Réseau européen de services technologiques pour le maintien de l’ordre (European Network of Law Enforcement Technology Services, ENLETS), est de faire dialoguer la recherche scientifique sur la sécurité, la prise de décision politique et la pratique sur le terrain.

Les débats et ateliers étaient structurés autour de six thèmes particulièrement importants pour les pays de l’UE : la protection des infrastructures critiques et des espaces, thème sous lequel l’Efus a présenté le projet PRoTECT pendant un atelier ; les initiatives européennes sur la sécurité et les réseaux de praticiens ; frontière et sécurité extérieure ; gestion des catastrophes et résilience ; lutte contre la criminalité et le terrorisme, et cybersécurité et sécurité numérique.


> Combler le fossé entre la science et la pratique

L’une des principales conclusions de cette conférence, comme l’a souligné Andrea de Candido, chef adjoint d’unité – politique industrielle et recherche sur la sécurité à la DG Home, est que le fossé demeure trop grand entre la recherche scientifique d’une part et les applications sur le terrain et la disponibilité pour les praticiens de la sécurité d’autre part. « L’un de nos principaux défis demeure la déconnection entre les résultats de la recherche sur la sécurité et leur intégration dans les activités quotidiennes des praticiens de la sécurité », a-t-il dit.

  1. de Candido a affirmé que la recherche financée par l’UE ne devrait être mise en route que si ou quand les autorités publiques sont prêtes à l’utiliser et à mettre en oeuvre ses résultats et ses enseignements. « La recherche financée par l’UE doit aller de pair avec une protection efficace et réelle des citoyens, de la société et de l’économie », a-t-il ajouté.

> Quatrième réunion de coordination du projet PRoTECT

Mené par l’Institut néerlandais pour la technologie, la sûreté et la sécurité (Dutch Institute for Technology, Safety and Security, DITSS), le projet PRoTECT, dans lequel l’Efus est partenaire en charge d’élaborer des outils que les autorités locales pourront utiliser pour mieux protéger leurs cibles vulnérables contre les menaces terroristes, a organisé sa quatrième réunion de coordination dans le cadre de l’événement MES.

L’Efus a présenté les résultats à mi-parcours du projet, notamment le guide d’utilisateurs sur « l’outil d’évaluation de la vulnérabilité » développé par l’UE pour aider les autorités locales à évaluer les vulnérabilités de leurs espaces publics, ainsi que les évaluations menées dans les cinq villes partenaires du projet (Brasov, RO ; Eindhoven, NL ; Lariseon, GR ; Málaga, ES, et Vilnius, LT).

Le projet va à présent faire un inventaire des technologies existantes qui peuvent aider les autorités locales à répondre aux vulnérabilités et aux besoins identifiés pendant la phase d’évaluation. Les villes partenaires recevront également une formation sur les technologies les mieux adaptées pour répondre à leurs besoins. Enfin, dans les semaines à venir, le projet va lancer un appel à idées auprès des développeurs et en présentera une sélection aux villes partenaires.


> Plus d’informations :

Le communiqué de presse de la conférence MES

Le site web de la conférence (programme, intervenants, organisateurs…)

Le projet PRoTECT

Contacts à l’Efus: Pilar De La Torre, chargée de mission (delatorre@efus.eu) et Tatiana Morales, chargée de mission (morales@efus.eu)

2019-11-20

1574271784

18032