Villes, tourisme et sécurité : un rappel du positionnement de l’Efus

Also in... (English)

50428000016438008_zc_v58_r4he4btlsro

Paris, France, septembre 2019Avec l’été qui s’achève, de nombreuses villes du réseau feront le bilan de la saison touristique, une activité économique majeure pour les villes européennes mais qui génère aussi des problématiques de sécurité spécifiques, notamment la gestion des foules, de la vie nocturne, la protection des visiteurs étrangers et la bonne cohabitation entre résidents locaux et touristes. La Journée mondiale du tourisme organisée le 27 septembre par l’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT), l’agence des Nations Unies responsable de la « promotion d’un tourisme responsable, durable et d’accès universel », est l’occasion de rappeler le positionnement de l’Efus et ses travaux les plus récents sur la thématique « tourisme et sécurité ». 



> Une publication dédiée à la sécurité et au tourisme

Dans le cadre du projet européen « Sécurité et Tourisme » (2013-2015), l’Efus a publié un ouvrage fouillé (108 pages) sur le thème de la sécurité liée au tourisme dans les villes, Sécurité et tourisme – Politiques locales concertées (2015). Il affirme que « la ville touristique, peu importe sa taille ou son type de tourisme, doit considérer la sécurité comme un axe majeur de sa stratégie de développement » et qu’il est essentiel que les politiques de tourisme et celles de sécurité, deux domaines qui se sont longtemps ignorés, soient coordonnées. 

Outre de nombreux exemples concrets de politiques ou programmes mis en oeuvre par les villes membres de l’Efus pour améliorer la sécurité liée au tourisme, cette publication comprend une série de recommandations pour les autorités locales européennes. De plus, elle « encourage la mise en place de stratégies de sécurité et tourisme locales qui participent au développement durable de la ville et à la qualité de vie des touristes comme des habitants. »



> Le manifeste de l’Efus et deux publications sur la vie nocturne

Le manifeste « Sécurité, Démocratie et Villes » de l’Efus (2017), s’il ne comprend pas de chapitre spécifiquement dédié au tourisme, aborde l’un de ses aspects les plus importants : la vie nocturne, qui joue un rôle croissant dans l’attractivité des villes. En effet, certaines investissent dans une offre d’activités et d’animations nocturnes pour attirer plus de touristes, tandis que d’autres attirent de plus en plus de touristes grâce à la richesse de leur vie nocturne. 

Le manifeste comprend un chapitre spécifiquement dédié à cette thématique sous l’intitulé « Une vie nocturne responsable ». Il recommande notamment que les autorités locales réalisent un diagnostic des enjeux de sécurité liés au tourisme ; coordonnent les différents champs d’intervention pertinents non seulement au sein des institutions publiques mais aussi des partenaires associatifs et privés ; adoptent une approche de réduction des risques, et veillent à la bonne cohabitation entre résidents et touristes, qui doivent être considérés comme des citoyens temporaires des villes qu’ils visitent. 

La gestion de la vie nocturne est une thématique sur laquelle l’Efus travaille de longue date et qui a donné lieu à deux publications : Alcool, ville et vie nocturne (Efus, 2017) et Safer Drinking Scenes. Alcool, ville et vie nocturne (FFSU et Efus, 2013). Comme leurs titres l’indiquent, ces deux ouvrages sont dédiés à la gestion de la consommation d’alcool la nuit et aux moyens mis en oeuvre par les villes pour réduire les risques tout en favorisant une vie nocturne dynamique et sécure. 

L’Efus va publier un article sur le thème de la sécurité et du tourisme, en particulier la vie nocturne, dans la revue spécialisée Espaces, dans le numéro de novembre/décembre.

2019-09-19

1568899940

17858