BRIDGE : un nouveau projet européen sur la prévention de la polarisation et de la radicalisation

Also in... (English)

Paris, France, janvier 2019 Comment les autorités locales peuvent-elles agir pour réduire la polarisation au sein de leurs communautés locales qui rend celles-ci plus vulnérables à la radicalisation ? Telle est la question centrale à laquelle le projet européen « BRIDGE – Renforcer la résilience pour réduire la polarisation et la montée de l’extrémisme », mené par l’Efus, va chercher à répondre.

Lancé en janvier, BRIDGE réunira pendant deux ans (jusqu’en décembre 2020) 13 collectivités locales et régionales de sept pays européens ainsi que le think tank espagnol Real Instituto Elcano et l’association allemande Ufuq, qui travaille sur la prévention de la radicalisation.


> Évaluer les situations locales et mettre en oeuvre des actions ciblées

L’objectif général du projet est de sensibiliser les acteurs locaux et de renforcer leur capacité à réduire la vulnérabilité collective à la radicalisation tout en atténuant le phénomène de polarisation. Pour ce faire, il cherchera à renforcer les outils de détection et de gestion de la polarisation au niveau local ; aidera les autorités locales à développer des actions pour gérer les tensions et les troubles sociaux ; promouvra des initiatives au niveau local qui impliquent une coopération entre différents services publics et acteurs privés, et enfin réunira les autorités locales européennes et les experts désirant se saisir des problématiques de polarisation au niveau local.

Dans le cadre de ses activités, le projet développera des outils pour évaluer et surveiller le phénomène de polarisation au niveau local et mettra en oeuvre des actions locales dans chacune des collectivités partenaires. Ces travaux donneront lieu à des séminaires Européens, des webinaires et, en fin de projet, à une publication.

Ce nouveau projet viendra enrichir les travaux menés depuis plusieurs années par l’Efus sur les thèmes de la radicalisation et l’extrémisme, notamment au travers de plusieurs projets européens : Liaise (Institutions locales contre l’extrémisme violent) ; Stresaviora (Bounce), destiné à renforcer la résilience des jeunes aux messages radicaux et extrémistes ; Local voices (Stratégies locales de communication pour prévenir l’extrémisme) ; PROTECT (sur la résilience publique face au terrorisme grâce aux nouvelles technologies) ; PRACTICIES (Partenariat contre la radicalisation violente dans les villes), et PREPARE sur la prévention de la radicalisation en prison et en probation.

Deux autres projets européens sur cette thématique ont démarré en janvier 2019 : LOUD, qui vise à promouvoir localement les discours alternatifs à l’extrémisme, et PACTESUR, qui dotera  les collectivités de méthodes et outils pour mieux sécuriser leurs espaces publics.


>>>  Plus d’information sur le projet BRIDGE

>>> Lire la brochure : Les collectivités européennes se mobilisent contre la radicalisation


Le Forum européen pour la sécurité urbaine recherche actuellement un expert pour le projet BRIDGE. En savoir plus