PACTESUR : un nouveau projet européen sur la sécurisation des espaces publics

Also in... (English)

Paris, France, janvier 2019 L’Efus participe depuis janvier à un nouveau projet européen, PACTESUR, mené par la ville de Nice (FR) qui pendant trois ans (jusqu’en décembre 2021) cherchera à doter les collectivités européennes des connaissances et outils nécessaires pour mieux sécuriser leurs espaces publics face à la menace, notamment terroriste.


Le projet réunit, outre Nice et l’Efus, les villes de Liège (BE) et Turin (IT) ainsi que l’Association nationale des communes italiennes ANCI (Associazione Nazionale Comuni Italiani).


> Une approche globale de la sécurisation des espaces publics

Il prévoit notamment de réfléchir sur les normes, cadres légaux et gouvernance locale pour l’élaboration de standards de recommandation communs, de protocoles d’intervention et de soft laws ;  le développement de programmes de formation spécialisés par les agents de sécurité locale ; la sensibilisation des citoyens et des femmes et hommes politiques sur leur rôle pour la prévention en tant qu’acteurs de la sécurité ; l’identification, par le partage d’expériences, des investissements locaux les plus adaptés pour sécuriser les lieux publics, et enfin la mise en place de sites pilotes au niveau local équipés pour prévenir les menaces terroristes et réagir rapidement en cas d’attaque tout en préservant l’environnement urbain.

L’Efus sera plus particulièrement chargé de diriger un groupe de travail de 10 villes ayant des problématiques spécifiques et des connaissances en matière de protection des espaces publics urbains ; de diriger le Comité d’experts associés d’une trentaine de membres qui participeront à toutes les principales activités du projet, et de diriger deux groupes de travail sur les normes européennes et la coopération transnationale mis en place avec les partenaires des 10 villes associées et le Comité d’experts associés. Enfin, il organisera trois ateliers de gouvernance locale dans chacune des trois villes partenaires, ouverts à la société civile locale.


> La ville de Nice et l’Efus engagés depuis plusieurs années sur cette thématique

Ce nouveau projet fait suite à une série d’initiatives de la ville de Nice, avec le soutien de l’Efus, en matière de prévention et de protection contre la menace terroriste, lancées à la suite de l’attentat au camion-suicide dont la ville a été la cible le 14 juillet 2016 et qui avait fait 86 victimes. Cette municipalité membre de l’Efus a ainsi été à l’origine de la Déclaration de Nice, co-écrite par le réseau Euromed et l’Efus, adoptée en septembre 2017 par les deux réseaux et 60 maires de 18 pays.

Cette déclaration a été signée dans le cadre de la conférence « Les maires des grandes villes d’Europe et de la Méditerranée face au défi du terrorisme » organisée ce même mois à Nice par le réseau Euromed avec le soutien de l’Efus, de l’Université de Toulouse Jean Jaurès et de l’Université de Nice Sophia Antipolis. Les villes signataires y rappellent notamment le rôle essentiel qu’elles accordent à la prévention de la radicalisation menant à l’extrémisme violent et leur volonté de coopérer entre collectivités locales mais également avec les institutions nationales et européennes.


>>> Plus d’information sur le projet PACTESUR