Radicalisation et projet PREPARE : séminaire de travail entre Vilvorde et Exit Suède/Fryshuset

Also in... (English)

Stockholm, Suède, novembre 2018 – Dans le cadre du projet européen PREPARE sur la prévention de la radicalisation en prison et en probation, l’Efus a participé à un séminaire de deux jours entre représentants de la ville de Vilvorde, en Belgique, et l’organisation Exit Suède/Fryshuset, les 18-19 octobre à Stockholm. Alors que Vilvorde s’intéresse avant tout à l’extrémisme d’origine religieuse, Exit Suède, qui oeuvre de concert avec l’organisation de jeunesse Fryshuset, travaille sur l’extrémisme de droite en aidant les individus à s’éloigner de cette idéologie.

————-

> L’expertise suédoise en matière d’extrémisme de droite

L’objectif de cette visite de travail était de partager l’expertise suédoise sur l’extrémisme de droite : comment ces groupes interagissent, avec quelle motivation et comment ils recrutent leurs militants. C’est ainsi que les participants ont rencontré divers acteurs qui élaborent des interventions et des outils ciblés.

La première session était dédiée à une présentation générale de l’extrémisme de droite en Suède, qui a des racines et des connexions mondiales. Elle a couvert des thèmes tels que les différentes organisations d’extrême-droite présentes en Suède, leur histoire, les incidents violents et les crimes liés à ce phénomène, ainsi que les facteurs de radicalisation et la polarisation entre les différents types d’extrémisme violent. Les intervenants ont aussi établi des comparaisons avec le contexte belge et flamand.

La deuxième session était consacrée au programme Exit Suède, qui fait partie du programme international Exit qui aide les individus à abandonner le milieu d’extrême-droite et à commencer une nouvelle vie (il existe aussi des programmes Exit en Allemagne et aux États-Unis, entre autres pays). Différents sujets ont été abordés : comment préparer le terrain, le personnel, la formation, les partenaires de travail, l’évaluation des risques, et comment adapter ces aspects au contexte flamand.

Le deuxième jour, un psychologue et imam britannique, Alyas Karwani, est intervenu. M. Karwani est aussi co-directeur de STREET-UK, une association qui oeuvre auprès des jeunes des quartiers défavorisés dans l’objectif, notamment, de prévenir l’extrémisme religieux.

Après cette intervention, les participants ont assisté à une présentation sur la technique de l’entretien motivationnel, une approche permettant aux gens de résoudre leurs sentiments ambivalents et leurs insécurités pour qu’ils trouvent la motivation intérieure leur permettant de changer de comportement.

Après ces riches échanges, les représentants de Vilvorde et de Suède sont convenus de poursuivre leurs échanges et leur partenariat.


Démarré en octobre 2017 pour une durée de deux ans, le projet PREPARE, qui est financé par l’UE, a pour objectif de contribuer à la prévention de la radicalisation au travers de programmes de désengagement et de réhabilitation à la sortie de prison et en probation.

Pour plus d’information, voir la page PREPARE du site web de l’Efus : https://efus.eu/fr/topics/risks-forms-of-crime/radicalisation/public/14239/