« Notre Académie des Seniors est un modèle moderne et efficace qui sensibilise la communauté sur les personnes âgées. » Interview avec Mihai Costel, maire adjoint de Brasov (Roumanie)

Also in... (English)

costel mihai

À l’occasion de la Journée internationale des personnes âgées organisée par les Nations Unies, Mihai Costel, maire adjoint de Brasov (Roumanie), nous dit comment sa municipalité a amélioré la sécurité des résidents seniors, notamment avec la création d’une « Académie des Seniors » inspirée par celle de Brno (République tchèque). Les deux villes sont membres du groupe de travail de l’Efus sur la population senior.

————-

> Quelles sont les principales caractéristiques de votre ville ?

Pendant des siècles, Brasov a été l’une des villes les plus importantes, puissantes et florissantes de la région. En raison de sa position géographique privilégiée et grâce à ses infrastructures, Brasov accueille de nombreuses activités économiques, culturelles et sportives.

Notre population est d’environ 250 000 personnes. Comme dans toute la Roumanie, les personnes âgées de plus de 55 ans en constituent une part importante [à l’échelle nationale, cette proportion est de 27,8%, selon l’institut national de la statistique]. Située dans une région montagneuse [les Carpathes du sud, en Transylvanie], Brasov est aussi la région la plus visitée de Roumanie après Bucarest, la capitale, où le tourisme d’affaires prédomine. En particulier, la vieille ville est très bien préservée et on peut la contempler au mieux en prenant le téléphérique jusqu’au sommet du mont Tâmpa.

Notre ville bénéficie de la saison touristique grâce à son offre en sports d’hiver et autres activités. La station de ski la plus populaire de Roumanie est Poiana Brașov. C’est un haut lieu du tourisme qui attire de nombreux visiteurs d’autres pays européens.


> Pourquoi la sécurité des seniors est-elle une problématique particulièrement importante pour votre ville ?

La sécurité des seniors est importante parce que, selon les projections démographiques, le nombre de personnes âgées va passer de 13,27% de la population locale en 2009 à 24,25% en 2030.

La principale difficulté à laquelle se trouvent confrontées les personnes âgées est la marginalisation. Elles sont en risque d’exclusion sociale à cause du manque de réseaux sociaux et du nombre croissant de personnes de leur famille qui partent travailler à l’étranger. Le Département d’Assistance Sociale oeuvre pour favoriser leur réintégration sociale et les encourager à rejoindre des groupes où ils pourront trouver de l’aide si besoin mais aussi maintenir ou améliorer leurs capacités physiques et mentales, se sentir valorisés en tant que membres aînés de la société, et mener une vie active.

> La municipalité de Brasov a établi une « Académie des seniors ». Quelles sont ses activités ?

Le projet d’ « Académie des seniors » a pour objectif d’améliorer la qualité de vie des personnes âgées. Il a été conduit par le Département  d’Assistance Sociale de la mairie de Brasov. En tant que fournisseur légal de services sociaux, ce département est en charge de développer et de diversifier les services sociaux permettant aux seniors de rester chez eux tout en restant connectés avec leur famille et la communauté. La prise en charge des personnes âgées est l’un de ses domaines de responsabilité, de même que la protection des enfants, des personnes souffrant de handicap ou d’autres personnes dans le besoin.

L’objectif de l’Académie des seniors est de les encourager à mener une vie active et pleine. Elle donne des informations et des séances de formation dans un cadre adapté. Les principaux thèmes abordés sont les comportements préventifs (chez soi, dans la rue, dans les transports publics), les modes de vie actifs et sains, les techniques de premiers secours, les facteurs de risque liés à l’âge, la conscience de soi, le développement personnel et l’utilisation des technologies de communication modernes.

Ce projet a été mené de novembre 2016 à juin 2017 par le Département d’Assistance Sociale et un certain nombre de partenaires : l’Université de Transylvanie à Brasov ; la branche de Brasov de la Croix Rouge roumaine ; l’Inspection des Situations d’Urgence de Brasov ; l’Inspection de police de la mairie de Brasov ; la police locale du comté de Brasov, et le département de Santé publique de Brasov.


> Une délégation de la mairie a visité l’Académie Senior de la ville tchèque de Brno, organisée par l’Efus dans le cadre de notre groupe de travail seniors. Qu’avez-vous retiré de cette visite ?

En effet, une équipe de notre Département d’Assistance Sociale a visité Brno en 2015. Ils ont été impressionnés par les activités menées par l’Académie des Seniors tchèque, notamment le fait que des spécialistes de divers domaines y participent. Ils ont aussi noté que la typologie de la population âgée est similaire dans les deux villes, ce qui nous a amenés à décider d’ouvrir une Académie similaire ici. L’objectif du projet était de prévenir la marginalisation des personnes âgées, de les inclure activement dans la société, et de développer, promouvoir et maintenir une génération de seniors active, confiante et bien informée.


>

De quelle façon l’Académie des seniors a-t-elle amélioré la vie des personnes âgées à Brno ?

Nos « diplômés » ont appris des méthodes pour prévenir les délits qu’ils ont ensuite transmises à d’autres personnes âgées autour d’eux. Les thématiques du projet étaient : la prévention des crimes contre les personnes âgées et l’enseignement des comportements permettant d’éviter les situations de risque, par exemple ceux liés à la circulation, les premiers secours, la prévention des maladies liées à l’âge, les comportements à adopter en cas de catastrophe naturelle, le développement personnel et l’utilisation des technologies de l’information et de la communication.

Au travers de ce projet, notre population senior s’est sentie écoutée et a gagné en confiance. Nos étudiants ont depuis exprimé le souhait de participer activement à des projets de cette nature. Il y a donc un impact au-delà des seniors eux-mêmes parce que le projet a contribué à renforcer l’esprit civique de tout le monde.


> Quels conseils donneriez-vous à d’autres villes et régions qui envisagent de créer une Académie des seniors ou un dispositif similaire ?

Notre population vieillissante est un phénomène global qui doit devenir une priorité des politiques publiques en développant des stratégies répondant aux besoins des aînés. Ce projet est un modèle moderne et efficace qui sensibilise toute la communauté autour des personnes âgées. Il rassemble des institutions responsables de la sécurité, de la santé et de l’accès aux services sociaux. Au-delà, notre objectif est de créer une communauté sûre où tous les groupes d’âge se sentent inclus.

Nous pensons que le modèle mis en place à Brno peut être répliqué par toute ville souhaitant valoriser ses aînés. Il est très flexible et peut facilement s’adapter à une communauté donnée.

///////////////////////////////////////////

> Si vous souhaitez rejoindre notre groupe de travail sur la population senior, merci de contacter Pilar De La Torre : delatorre@efus.eu