Comment la sécurité urbaine bénéficie du programme de recherche Horizon 2020 de l’Union européenne

Also in... (English)

Plus vaste programme de recherche jamais engagé par l’Union européenne avec un budget de quelque 80 milliards d’euros, Horizon 2020 est aussi une initiative phare pour l’UE. L’Efus est associé à quatre projets européens qui bénéficient d’un financement H2020.

Paris, France, mai 2018 – Le programme Horizon 2020 (H2020) est le plus vaste programme de recherche jamais engagé par l’Union européenne et l’une de ses initiatives phares avec un budget record de quelque 80 milliards d’euros sur une durée de sept ans (2014-2020).

Avec l’objectif de contribuer à « la croissance intelligente, durable et inclusive » de l’UE, H2020 associe recherche et innovation et se concentre sur trois domaines clés : « l’excellence scientifique, la primauté industrielle et les défis sociétaux ». La finalité est de permettre à l’Europe d’atteindre « un niveau scientifique et technologique de classe mondiale qui stimule la croissance économique ».

Bien qu’orienté avant tout sur les sciences, H2020 concerne aussi les « défis sociétaux » tels que la santé, les changements démographiques, la sécurité alimentaire, une énergie propre et efficiente, des transports intelligents et verts, l’environnement et l’efficacité énergétique, et les sociétés inclusives, innovantes et réflexives.

Un domaine concerne particulièrement l’Efus : « Des sociétés sûres – protéger la liberté et la sécurité de l’Europe et de ses citoyens ». « De nos jours, assurer la sécurité des citoyens signifie combattre le crime et le terrorisme, protéger les communautés contre les catastrophes naturelles et d’origine humaine, déjouer les cyber-attaques, lutter contre le trafic illégal des êtres humains, des médicaments et des produits de contrefaçon, » énonce le programme. « Le programme de recherche et d’innovation de l’UE développe de nouvelles technologies visant à protéger nos sociétés dans le respect de la vie privée et le maintien des droits fondamentaux, deux valeurs essentielles au cœur de la recherche européenne en matière de sécurité. Ces technologies offrent l’énorme potentiel de stimuler l’activité économique à travers de nouveaux produits et services et la création d’emplois. » L’enveloppe consacrée à ce domaine spécifique est de 1,965 milliard d’euros.

———————————————————–

L’Efus associé à quatre projets sur la sécurité urbaine financés par H2020

L’Efus est associé à trois projets portant sur la sécurité urbaine financés par H2020 : Medi@4sec sur les réseaux sociaux et la sécurité ; MINDb4ACT sur la prévention de la radicalisation en prison, PRACTICIES sur la prévention de la radicalisation chez les jeunes, et CITYCoP sur les nouvelles technologies et la police de proximité.

Voici une brève description de chacun de ces projets :

Medi@4sec

L’Efus est partenaire de ce projet de recherche coordonné par l’Université de Warwick (Royaume-Uni) qui a pour objectif de comprendre comment les réseaux sociaux peuvent être utilisés pour lutter contre la criminalité et la peur du crime tout en préservant les libertés civiles. En tant que partenaire du projet, l’Efus souhaite attirer l’attention sur les besoins et les attentes des autorités locales sur cette question afin qu’ils fassent l’objet d’une recherche adaptée.

MINDb4Act

Ce projet, qui associe 18 organisations de recherche et forces de police européennes, est fondé sur le constat que la radicalisation violente « demande une approche plus complète et holistique qui réponde non seulement aux préoccupations de sécurité mais aborde aussi ce problème en termes sociaux et psychologiques. »

Ainsi, le projet cherche à dépasser les limitations des méthodologies de recherche conventionnelles en permettant à tous les acteurs (universitaires, forces de police, secteur privé, gouvernements, municipalités, acteurs de première ligne et autres professionnels) de participer à l’élaboration de nouvelles pratiques de prévention des extrémismes violent qui prennent en compte les dimensions de sécurité, politiques, sociétales et éthiques de la radicalisation violente.

L’Efus suit ce projet et a été invité à plusieurs reprises à ses réunions et aux événements qu’il organise.

PRACTICIES (Partnership Against Violent Radicalisation in Cities)

L’Efus est partenaire de ce projet développé par l’Université de Toulouse Jean Jaurès, dont l’objectif est de mieux comprendre les racines humaines de la radicalisation violente et de caractériser ces processus depuis leur origine afin de construire des outils concrets et des pratiques de prévention.

Parmi les 25 partenaires européens du projet, l’Efus est en charge de coordonner un groupe de travail rassemblant des représentants des autorités locales, de les aider à mettre en place des projets pilotes, et de disséminer les résultats du projet.

CITYCoP

L’Efus est aussi associé à CITYCoP, un projet sur les nouvelles technologies et la police de proximité. Voir ici notre article sur la conférence finale de ce projet.

Vous pouvez trouver des informations régulières sur chacun de ces projets sur Efus Network.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


*

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.