Vers la création d’un forum serbe pour la sécurité urbaine

Also in... (English)

Belgrade, Serbie, 27 octobre 2011 – Un important travail a été réalisé depuis la mi-2010 dans les 13 municipalités du sud de la Serbie concernées par la composante « villes plus sûres » du programme PBILD (« peace building ») des Nations Unies (voir plus bas), auquel l’Efus a contribué comme expert. Une série d’audits locaux de sécurité a été conduite dans ces villes, qui a permis aux acteurs locaux d’acquérir un ensemble de connaissances sur les questions de sûreté et de sécurité et de les évaluer en fonction des politiques et de l’organisation institutionnelle existantes. Cet acquis leur a permis de concevoir des stratégies de sécurité qu’elles sont actuellement en train de mettre en place. Les premiers projets ont été lancés, conformément aux plans d’action.

Dans de nombreuses municipalités participant à ce programme, les principaux sujets de préoccupation pour les autorités locales sont la drogue et la violence domestique. Il existe aussi un certain nombre de problèmes moins graves, comme celui des chiens errants.

Les acteurs locaux estiment qu’il est très important de renforcer la coopération. La création de partenariats locaux pour la sécurité urbaine constitue ainsi un thème important. Le fait que tous les acteurs locaux participent à cette initiative est en soi un pas important, même si des progrès restent à faire. Quoiqu’il en soit, six municipalités avaient récemment créé un conseil local de sécurité lors du lancement de l’audit. Le projet a permis de les renforcer et de guider leur action. A la suite de ce projet, six autres municipalités ont créé un conseil local.

La conférence PBILD « Partager les expériences sur la sécurité urbaine et la prévention de la violence en Serbie », qui a eu lieu le 27 octobre 2011 au Palais de la Serbie à Belgrade, a permis de partager ces expériences et réalisations. Les résultats ont été accueillis avec satisfaction par les participants, représentants du gouvernement serbe, de l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE), de la Conférence serbe des villes et des municipalités ainsi que des pays donateurs comme l’Espagne, la Suisse et la Norvège. L’un des aspects importants de cette conférence était l’échange d’expériences et de pratiques avec d’autres municipalités et régions serbes, dont certaines avaient participé au précédent projet « villes plus sûres » en Serbie (projet d’intégration des réfugiés, ou SIRP selon le sigle en anglais), en 2008, auquel l’Efus avait aussi contribué.

Au total, 29 municipalités et régions ont participé à cet évènement, ce qui montre à quel point la Serbie a d’ores et déjà progressé dans le domaine de la prévention locale de la délinquance. Convaincues des bienfaits de la coopération inter-villes dans ce domaine -pas seulement entre les participants au projet PBILD mais aussi avec les participants au précédent projet, SIRP, et à travers les exemples européens apportés par l’Efus- les municipalités serbes sont convenues d’accroître leur coopération.

Elles ont manifesté leur désir de faire fructifier les acquis déjà obtenus et ont ainsi annoncé la création d’une association serbe de villes travaillant sur le thème de la prévention, qui sera l’équivalent d’un forum serbe pour la sécurité urbaine. Un tel réseau permettra non seulement de rapprocher les municipalités du sud de la Serbie, mais aussi de profiter des opportunités liées à la prochaine accession du pays à l’Union européenne.

Les participants ont aussi exprimé leur volonté de travailler plus étroitement avec l’Efus et ont appelé le programme PBILD à soutenir leur projet de forum local. Pour sa part, l’Efus se réjouit de cette initiative et aidera les municipalités serbes à constituer leur forum, qui pourrait faire partie du Forum européen.

Le programme PBILD des Nations Unies pour la paix et le développement local est un programme conjoint  mené par différentes agences des Nations Unies pour un développement inclusif, pacifique et durable en Serbie du Sud. Six agences de l’ONU coopèrent avec un certain nombre de partenaires nationaux au sein de ce programme : le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), le Fonds des Nations Unies pour l’Enfance (UNICEF), le Programme des Nations Unies pour les Etablissements humains (ONU-HABITAT), le Haut Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (UNHCR), l’Organisation internationale du travail (OIT) et l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).