Les stratégies locales de prévention situationnelle au coeur de la conférence sur la sécurité urbaine de Solin (Croatie)

Also in... (English)

Solin, Croatie, 13 avril 2012 – Le magazine croate Zastita (protection en français) joue un rôle de premier plan dans les questions de sécurité locale dans le pays et a une position unique pour modérer des réunions permettant aux villes de la région des Balkans d’échanger pratiques et connaissances. Depuis 2009, le magazine organise ce qui est devenu une rencontre annuelle des élus locaux et professionnels de la sécurité urbaine en Croatie. Cette conférence rassemble également des représentants de villes de pays voisins comme la Bosnie Herzégovine, la Slovénie et le Montenegro.

Les 12 et 13 avril 2012, la ville de Solin -premier membre croate de l’Efus- a accueilli près de 120 participants de divers pays de l’Adriatique pour la 4ème conférence sur la sécurité urbaine organisée par Zastita et centrée cette année sur la prévention situationnelle. Le ministère croate de l’Intérieur et des représentants des villes de Solin, Split et Zagreb sont intervenus sur l’importance de l’évaluation dans la prévention de la délinquance par le design environnemental et sur les stratégies locales de prévention situationnelle (développement de l’infrastructure sociale à Solin, améliorer le sentiment de sécurité et la qualité de la vie à Zagreb).

Zastita et les participants à la conférence se sont aussi montrés vivement intéressés par les expériences d’autres pays européens, d’autant que la Croatie rejoindra l’Union européenne en juillet 2013. La conférence comprenait une session dédiée aux expériences européennes, organisée avec l’aide du Programme des Nations Unies pour le développement, l’ambassade de Grande-Bretagne en Croatie et le Forum européen pour la sécurité urbaine. Celle-ci a accueilli des intervenants du Royaume-Uni (Brett Lovegrove, ancien directeur de l’unité anti-terroriste de la London Metropolitan Police et le Pr Paul Ekblom, co-directeur du centre de recherche Design against Crime, basé à Londres), de Hongrie (Szandra Windt, de l’Institut national de la criminalité de Budapest) et de l’Efus (Mark Burton-Page, chargé de mission).

La conférence a donné lieu à de très nombreux échanges entre tous les participants. Le fait que de nombreuses villes de Croatie et des pays voisins y aient assisté, en dépit de la crise économique et des restrictions budgétaires, montre que les autorités locales de la région sont favorables à l’approche préventive dans la lutte contre la criminalité.

 

2012-04-22

1335083669

2753