Les Nations Unies et l’Organisation mondiale du tourisme lancent l’initiative « Soyez un voyageur responsable »

Also in... (English)

Paris, mars 2014 – L’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (UNODC), l’Unesco et l’Organisation mondiale du tourisme ont lancé une action pour sensibiliser les touristes sur les domaines où ils doivent être particulièrement vigilants lorsqu’ils vont à l’étranger, intitulée « Soyez un voyageur responsable » (« Be a responsible traveller »).

L’Efus, qui a démarré en janvier dernier avec sept villes partenaires le projet européen “Sécurité & Tourisme”, souhaite partager ces recommandations avec les membres du réseau intéressés.

L’initiative « Be a responsible traveller » est centrée sur cinq domaines dans lesquels les touristes doivent être particulièrement vigilants.

  1. Lutte contre la traite des êtres humains : d’une part, les touristes sont invités à signaler les situations qui peuvent leur faire penser que des personnes travaillent contre leur volonté, d’autre part, ils sont sensibilisés afin de ne pas contribuer à l’exploitation sexuelle, surtout quand celle-ci implique des mineurs.
  2. Protection de la flore et de la faune : les touristes sont invités à se renseigner sur les produits illégaux qui peuvent être utilisés dans leur pays de destination ainsi que sur les animaux protégés.
  3. Commerce illicite d’objets culturels : selon diverses estimations, le commerce illicite de ces objets a augmenté de 50% depuis 1993. Les touristes sont donc invités à se renseigner sur la provenance des souvenirs et des autres objets qu’ils achètent lors de leur séjour.
  4. Lutte contre la contrefaçon : le chiffre d’affaires de ce type de commerce est estimé à 250 millions de dollars par an. La production de ces objets, qui n’est pas réglementée, a de graves conséquences éthiques et de sécurité pour les ouvriers et artisans. Les touristes sont donc invités à s’abstenir d’acheter ce type de marchandise.
  5. Lutte contre le trafic de drogues : les touristes ne doivent jamais accepter de transporter des colis donnés par des inconnus. Ils doivent aussi être extrêmement vigilants sur leur bagages, surtout dans les gares et les aéroports.

Le hashtag #traveldonttraffic a été lancé sur Twitter. De plus, un site internet qui résume les différentes recommandations a été créé : http://bearesponsibletraveller.org/.

Si vous souhaitez obtenir plus d’informations sur les activités de l’Efus en matière de sécurité et de tourisme, vous pouvez contacter Mark Burton-Page (burtonpage@efus.eu) ou Alberto Dotta (dotta@efus.eu) ou bien nous appeler au +33 (0)1 40 64 49 00.