L’Efus à la conférence de lancement du Parlement global des maires

Also in... (English)

Londres, 3 mars 2015 — L’Efus, représenté par Elizabeth Johnston, déléguée générale, a assisté à Londres le 2 mars à la conférence au cours de laquelle a été annoncée la création du Parlement global des maires (Global Parliament of Mayors), qui sera officiellement constitué en octobre à Bristol (Royaume-Uni).

Cette initiative a été lancée par l’universitaire américain et professeur de sciences politiques Benjamin Barber, auteur de If Mayors Ruled the World, Dysfonctional Nations, Rising Cities (Si les maires gouvernaient le monde : nations dysfonctionnelles, villes qui montent en puissance) à partir d’un constat : si dans la majeure partie des pays occidentaux, les citoyens perdent confiance dans leurs institutions nationales et internationales, ils manifestent en revanche une confiance solide envers leurs représentant locaux et avant tout leurs maires. Ainsi, aux Etats-Unis, les sondages révèlent que seuls 12% des citoyens ont confiance dans le Congrès contre 60% à 65% dans leurs maires. Pourquoi ? Parce que « c’est dans la gouvernance municipale que les citoyens et les décideurs politiques trouvent des solutions pratiques et démocratiques aux problèmes locaux et globaux les plus pressants, » affirme l’organisation Global Parliament of Mayors.

Plusieurs centaines de maires de villes du monde entier sont attendus à la conférence de constitution du Global Parliament of Mayors en octobre ainsi que de nombreuses associations de villes, dont l’Efus, et divers partenaires du monde académique, du secteur associatif, du monde politique et du secteur privé.

« Cette initiative résonne très fortement avec les valeurs de l’Efus, » estime Elizabeth Johnston. « En effet, le rôle et les responsabilités croissants des villes doivent être pleinement reconnus politiquement et financièrement afin de créer une nouvelle gouvernance globale. Le rôle dirigeant des villes doit aussi être soutenu par des réseaux qui mutualisent leurs ressources et leur expertise. »

La structure et le mode de fonctionnement du futur Parlement global des maires restent encore à définir précisément mais dores et déjà, cette initiative suscite un énorme intérêt chez les collectivités territoriales de tous les continents.

Le livre de Benjamin Barber est en cours de traduction dans de nombreuses langues : une lecture indispensable pour tous nos membres et un débat qui s’annonce passionnant.

Pour plus d’information :

http://www.globalparliamentofmayors.org/home/4588394747

 

2015-03-18

1426690962

8920