L’Italie prend la présidence de l’UE avec pour priorités le rapprochement avec les citoyens et la croissance

Also in... (English)

Paris, juillet 2014 – Au lendemain des élections pour le Parlement européen de mai 2014 et en vue du renouvellement de la Commission européenne à la fin de l’année, le Trio (Italie, Lettonie et Luxembourg) qui assumera la présidence du Conseil de l’Union européenne pour les prochains 18 mois souhaite que son mandat soit celui du rapprochement avec les citoyens. A compter du 1er juillet 2014, les trois présidences se relaieront par période de six mois chacune.

L’Italie est le premier pays du Trio à assumer la présidence de l’UE, depuis le 1er juillet. Elle centrera ses actions autour des priorités suivantes : croissance et l’emploi, espace de liberté et de sécurité pour le plein exercice des droits de citoyenneté et un rôle plus important de l’UE dans le monde.

Face aux défis politiques, économiques et sociaux auxquels l’Union européenne est confrontée, il est nécessaire que celle-ci soit unie, dynamique et efficace, capable de prendre des décisions rapides et ciblées.

La présidence italienne envisage de rapprocher l’Europe de ses citoyens en éliminant les obstacles et les procédures et en favorisant la responsabilisation des institutions européennes et la transparence.

Sur le rapprochement entre les citoyens et l’Europe comme espace de démocratie, de droits et de libertés, la présidence italienne envisage de promouvoir un rôle plus actif de l’Union dans des domaines où l’initiative européenne crée de la valeur ajoutée, tels que la protection des droits fondamentaux dans le cadre des politiques en matière d’asile et de migration.

Dans ce contexte, la présidence italienne s’emploiera à renforcer la solidarité européenne et à promouvoir une politique européenne de l’immigration. Parallèlement, les activités de l’agence européenne pour la sécurité et les frontières extérieures, Frontex, devraient être renforcées. Des accords de coopération avec les pays tiers devraient être conclus et mis en oeuvre dans les domaines du contrôle des frontières, de la lutte contre l’immigration illégale et du soutien à l’immigration légale, qui apporte des avantages économiques et sociaux pour les pays d’origine et de destination.

L’Italie soutiendra également l’action extérieure de l’Union européenne. La question des flux importants de migration vers l’Europe impose l’adoption de politiques et d’outils communs capables de faire face à ce phénomène.

Par ailleurs, l’élargissement est une priorité stratégique pour la présidence italienne, qui entend que les négociations se poursuivent avec les pays des Balkans occidentaux et la Turquie. Pour l’action extérieure de l’Union, la politique de voisinage est un outil essentiel qui doit être utilisé selon une approche globale, cohérente et coordonnée avec l’ensemble des politiques de l’UE vis-à-vis des pays du sud et de l’est.

Par ailleurs, la présidence italienne accordera une attention particulière aux questions de développement durable à travers la création de synergies positives avec l’exposition universelle Expo Milano 2015, dont le thème est “Nourrir la planète. Énergie pour la vie ». Ceci s’inscrit aussi dans la volonté de relancer la stratégie Europe 2020 pour une croissance intelligente, durable et inclusive et le développement de la compétitivité de l’Union européenne.

Plus d’information sur le site de la présidence italienne de l’EU http://italia2014.eu/it