Amadora

Also in... (English)

CM-AMADORA1. Informations générales

Amadora est une municipalité située au nord-ouest de l’aire métropolitaine de Lisbonne. Avec une population de 175 136 habitants (chiffre 2011) sur une superficie de 23,78 km², Amadora est une des communes les plus densément peuplées du Portugal (7 363 hab./ km²).La municipalité est divisée en six cantons administratifs (les freguesias). Bien qu’ essentiellement résidentielle, elle comporte aussi des zones commerciales, des industries ainsi que les sièges d’un certain nombre de compagnies internationales.

Population : 175 136 hab

Territoire : District de Lisbonne, Portugal

Site web officiel : http://www.cm-amadora.pt/

Jumelée avecTarrafal (Cap Vert), Huambo (Angola), Piracicaba (Brésil), Região Autónoma do Príncipe (S. Tomé et Príncipe)

Participation à des réseaux européens et/ou internationaux : Local Urban        Development European Network, Civitas

2. La ville dans notre réseau

Membre de l’Efus depuis 2015

Membre du Comité exécutif depuis : 2016

Présence :

  • Comité exécutif, Setubal, Portugal, 28 Juin 2016
  • Assemblée générale de l’Efus, Paris, France, 24 Juin 2015
  • Conférence Sécurité & Tourisme, Paris, France, 25-26 Juin 2015
  • Visite de terrain sur le canal Saint-Martin, Paris, France, 26 Juin 2015
  • Visite Présentation du GPIS (Groupement Parisien Interbailleurs de Surveillance), Paris, France, 26 Juin 2015
  • Visite Présentation du Conseil de la Nuit, Paris, France, 26 juin 2015

3. Fiches de pratique

4. Informations complémentaires

Depuis 2010, Amadora participe à la campagne « Rendre les villes résilientes » du Bureau des Nations Unies pour la réduction des risques de catastrophes (UNISDR). La municipalité a élaboré une stratégie pour être préparée face à de tels risques, les diminuer et les prévenir. La campagne « Ma ville se prépare » d’Amadora, qui démontre l’importance de la réduction des risques, fait intervenir des représentants de la communauté locale ainsi que des scientifiques et des universitaires.

Amadora est aussi partenaire du projet financé par l’UE « Managing Urban Risks in Europe: Implementation of the City Disaster Resilience Scorecard (U-SCORE) » (gérer les risques urbains en Europe : mise en place d’un tableau de bord de la résilience des villes). Dans le cadre de ce projet qui fait partie du programme européen pour la protection civile et l’adaptation au changement climatique, cinq villes européennes (Amadora, Portugal ; Stoke-on-Trent et Salford, Royaume-Uni ; Jönköping et Arvika, Suède) piloteront le tableau de bord « villes résilientes » en cours de développement par l’UNISDR, en collaboration avec IBM et AECOM.  Ce tableau de bord permet aux autorités locales de mesurer leur degré de résilience et de prendre les mesures appropriées.

Dans le domaine de l’intégration sociale, Amadora développe un projet baptisé « N’alimente pas la rumeur » dans le cadre de la campagne européenne anti-rumeur C4i-Communication for Integration, cofinancée par le Conseil de l’Europe et la Commission européenne (Fonds européen d’Intégration). Ce projet s’attaque aux préjudices, aux rumeurs et aux stéréotypes en utilisant des techniques d’information virale pour apporter des réponses scientifiques à un certain nombre de préjugés répandus. L’un des points clés du programme est qu’il utilise les citoyens eux-mêmes comme « agents anti-rumeur ».

La méthode de communication utilisée dans ce projet est inspirée de la campagne anti-rumeur de la mairie de Barcelone, en 2010. Dix villes européennes y participent : Amadora, Bilbao, Botkyrka, Erlangen, Limerick, Loures, Lublin, Nuremberg, Patras et Sabadell.

Faits et chiffres sur Amadora (en anglais et portugais) : Amadora em números