Bagneux

Also in... (English)

File:Blason ville fr Bagneux (Hauts-de-Seine).svg

1. Informations générales:

Bagneux est une commune française, du département des Hauts-de-Seine et qui fait partie de la Communauté d’Agglomération Sud de Seine créée en 2005.  Bagneux, une ville riche de son patrimoine historique, culturel et humain. L’histoire est partout présente en son Cœur de Ville, un quartier qui a su conserver son âme villageoise. Les traditions son également présentes: notamment celles de la vigne et de la pierre de taille qui ornent fièrement son blason. Enfin une autre source de richesse, sûrement la plus importante, c’est sa diversité humaine et culturelle qui fait de Bagneux une ville forte de ses valeurs de justice, de convivialité et d’humanisme.  

Population: 38495 habitants

Localisation: France, Hauts de Seine

Site officiel: www.bagneux92.fr

Contrat local de sécurité signé en: Une Stratégie Territoriale de Prévention et de Sécurité a été signée en 2012 pour 3 ans. Bagneux, très tôt engagée dans les procédures contractuelles de la politique de la ville, s’appuie sur une implication des acteurs institutionnels et associatifs. Elle a mis en place dès 1983 un Conseil Communal de Prévention de la Délinquance (C.C.P.D.) afin de développer des actions répondant aux problèmes de délinquance survenant sur son territoire, en partenariat avec les acteurs locaux. Elle s’est également inscrite, en 1987, dans le cadre du Contrat d’Action de Prévention (C.A.P.) qui organisait un partenariat financier avec l’Etat sur les actions de prévention de la délinquance.

En 1999, elle a signé un Contrat Local de Sécurité avec l’Etat, le Tribunal de Grande Instance et l’Inspection d’Académie des Hauts-de-Seine.
Depuis 1982, la ville participe au dispositif « opérations Anti été chaud » (aujourd’hui Ville Vie Vacances) mis en place pour les vacances d’été puis étendu à l’ensemble des vacances scolaires.

Ces dispositifs ont cohabité sur le territoire de Bagneux avec le Contrat de Ville qui reprend, dans ses objectifs et ses moyens d’action, une dimension prévention conduisant à des actions pouvant être rattachées à la politique de prévention.

La ville a créé son Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance, conformément aux textes en vigueur, par délibération du Conseil Municipal le 26 novembre 2002. Ce conseil se substitue au Conseil Communal de Prévention de la Délinquance (CCPD) et à l’instance de suivi du Contrat Local de Sécurité.

Maire : Marie-Hélène Amiable

Jumelages: Vanadzor (Arménie),  Grand-Bourg (Guadeloupe)

Site web officiel: www.bagneux92.fr

2.  La ville au sein du réseau:

MouloudHaddad-Bagneux [800x600]« Le réseau permet de tisser des liens avec d’autres collectivités territoriales, d’autres municipalités, mais aussi de nous donner des ressources pour soutenir notre réflexion sur la tranquillité publique. La coopération entre villes européennes nous permet d’échanger les savoir-faire entre pays qui n’ont pas la même culture politique ».

Mouloud Haddad, Adjoint au maire de Bagneux, chargé de la tranquillité publique, de la vie des quartiers, de la citoyenneté.

La ville et l’Efus

Membre depuis: 2014

La ville et le Forum Français 

Membre du Comité exécutif depuis : 2015

Présence

Assemblée générale, 25 juin 2014 Paris

Mission d’accompagnement : élaboration d’un diagnostic local de sécurité et d’une stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance, 2014

3. Les fiches de pratiques :

4. Informations complémentaires

Actualités de la ville:

La ville mène différentes actions en termes de :

–    Sécurisation des espaces publics (développement de la prévention situationnelle) par la ville (service citoyenneté) et la police nationale : L’objectif est d’améliorer l’éclairage public par le changement de toutes les lampes avec passage à des lampes plus économes avec des supports multidirectionnels pour éviter la dispersion et renforcer les endroits qui en manquent. Amélioration de l’éclairement des feux de signalisation tricolores avec passage à la technologie à LED de façon à accroître leur visibilité y compris dans des environnements très lumineux…

–    Sécurisation des espaces privés (développement de la prévention situationnelle) par les bailleurs, syndicats de copropriété et la Police Nationale. Les objectifs sont d’améliorer le cadre de vie, améliorer l’éclairage de l’espace collectif privé et en particulier les espaces de circulation et les lieux de stationnement…

–    Promotion et développement des missions de la Maison de Justice et du Droit MJD (accompagnement individuel des enfants ; responsabilisation des parents). Les objectifs sont de communiquer sur l’existence et le rôle de la MJD en direction des professionnels comme de la population balnéoise et d’intensifier le travail partenarial avec la MJD…

–    Au sein du CLSPD :

La Commission Toxicomanie : Les intervenants travaillent en réseau, échangent leurs informations sur l’évolution de la situation et proposent des initiatives d’information, de formation et d’actions. Elle est à l’origine de la mise en place d’un certain nombre de réalisations concernant la prévention des risques comme le programme de distribution et d’échange de seringues (Stéribox), avec les pharmacies ou par l’installation d’appareils appelés Distribox ou totem, la mise en place d’un service municipal de récupération de seringues sur les voies publiques ou l’installation de récupérateurs de seringues (Gand’box).

Le circuit d’assistance aux jeunes déscolarisés : chaque cas de jeune sorti du système scolaire sans solution est examiné collectivement afin que lui soit proposé le suivi le plus adapté.

Les mesures alternatives aux poursuites et à l’incarcération : Le Travail d’Intérêt Général s’adresse à des mineurs de plus de 16 ans et à des majeurs et la mesure de réparation pénale.

La MJD : Dans le cadre du Contrat de Ville, l’Antenne de Justice est le fruit d’une étroite collaboration entre l’institution judiciaire représentée par le Procureur de la République et les Maires des 4 Villes de l’ADIB (Bagneux, Bourg-la-Reine, Fontenay-aux-Roses et Sceaux). Créée en 1993, l’Antenne de Justice a vu se développer les services qu’elle proposait jusqu’au 29 janvier 2004 date à laquelle la convention de transformation en Maison de la Justice et du Droit a été signée entre les Maires des quatre villes et l’ensemble des intervenants institutionnels. La Maison de la Justice et du Droit est située au 8 Bis Rue de la Sarrazine dans les locaux agrandis et réaménagés par l’ADIB qui prend à sa charge deux salariés permanents ainsi que les frais de fonctionnement et d’entretien des locaux.

Observatoire des engagements municipaux de Bagneux : l’ODE est l’une des instances de participation des habitants de Bagneux, qu’elle se veut indépendante et objective, critique mais constructive. Ses membres viennent de tous horizons et s’attachent à présenter une situation fidèle à la réalité. Ils n’ont pas vocation à   juger le programme municipal mais à apprécier l’état des réalisations à la fin de chaque année : voir ce qui a été fait, ce qui est en cours, et ce qui reste à faire. A la demande des élus, ils formulent des observations et émettent des suggestions.

Mise en place d’un plan de lutte contre les  incivilités : développer la citoyenneté dans les quartiers. Mises en place d’un partenariat entre la Police nationale et les élus (rencontres mensuelles avec  les élus). Des réunions opérationnelles avec les services, réunions régulières avec les amicales de locataires.