Cutting Crime Impact : des méthodes de brainstorming innovantes pour les autorités locales

Also in... (English)

IMG_3388Manchester, Royaume-Uni, septembre 2019L’Université de Salford, pilote du projet Cutting Crime Impact (CCI) sur la réduction de l’impact de la petite délinquance sur les citoyens, a organisé trois sessions de brainstorming « DesignLab » à Manchester (GB) les 24-26 septembre dans le but d’apporter des solutions aux forces de police et autorités locales partenaires pour mieux prévenir, investiguer et mitiger ce type de délinquance.


> L’innovation au coeur du projet Cutting Crime Impact

Le projet CCI développe des outils de support, des ressources et des documents d’orientation (soit des « boîtes à outils ») qui aideront les forces de police et les décideurs politiques d’Allemagne, Espagne, Estonie, Pays-Bas, Portugal et Royaume-Uni à mettre en place des pratiques efficaces pour réduire l’impact de la petite délinquance et si possible la prévenir.

L’innovation est centrale dans le projet CCI et c’est pourquoi celui-ci utilise une approche inspirée du processus de design de produits. Elle comprend quatre aspects :

  • Découvrir : il s’agit de faire remonter et bien comprendre les exigences utilisateurs finaux
  • Définir : design et développement de prototypes de façon itérative
  • Développer : tester le(s) prototype(s) sur la base d’une bonne compréhension des besoins et du contexte, et production finale
  • Fournir : démonstration des outils produits dans leur contexte opérationnel.

 Pour atteindre cet objectif, CCI a adopté une méthodologie innovante de recherche-action où celle-ci est menée dans le cadre d’un processus progressif de résolution de problèmes et pilotée par une équipe pluridisciplinaire composée de chercheurs, de praticiens et d’utilisateurs finaux. L’un des aspects les plus importants de cette méthodologie est la capacité à identifier et comprendre les besoins, contextes, priorités et possibles domaines de conflit des utilisateurs.

En utilisant des méthodes utilisées dans la recherche en sciences sociales, dont l’observation, les entretiens et les groupes de paroles, les partenaires utilisateurs finaux du projet (les forces de police) ont réuni des informations de plusieurs sources et les ont analysées afin de dégager des enseignements, des idées et des priorités.


> Le processus « DesignLab » pour soutenir l’innovation

« DesignLab » est un processus par lequel les participants sont encouragés à réfléchir de façon critique et créative sur leurs problèmes afin de les recadrer et de les aborder avec des idées nouvelles et créatives.

À Manchester, les forces de police partenaires de CCI ont ainsi réfléchi de façon créative à comment répondre à la petite délinquance dans les quatre domaines de travail du projet : police prédictive ; police de proximité ; prévention de la criminalité par le design et l’aménagement urbains ; mesurer et mitiger le sentiment d’insécurité des citoyens. Elles ont notamment travaillé sur l’amélioration du partage d’informations entre les acteurs pour mieux appliquer l’approche de design et d’aménagement urbains, comment améliorer la transparence de la police prédictive, et comment améliorer la connaissance et la compréhension de la police de proximité chez les citoyens.

Après cette session de brainstorming, tous les autres partenaires du consortium, chacun selon leur contexte, expérience et domaine respectifs, se sont engagés dans le processus pour réfléchir à des outils innovants qui puissent répondre aux problèmes identifiés par les forces de police.

Lors de la prochaine étape, les forces de police partenaires analyseront ces idées et choisiront celles qu’ils souhaitent voir développer.

En savoir plus sur Cutting Crime Impact (CCI)